L'âme

N° 71 Mai - Juin 1987 - Page n° 4

M. Rémi BRAGUE L'âme du salut

L'idée biblique et chrétienne du salut, qui est vie, comporte des dimen­sions qui en rendent légitime l'expression en termes de « salut de l'âme ». L'âme dont le Nouveau Testament dit le salut est premièrement l'or­gane de la communion avec Dieu.

 

J'ai récemment retrouvé, passablement poussiéreux, le petit manuel de catéchisme dont je m'étais servi, dans les années cinquante. Quelle n'a pas été ma surprise quand j'ai constaté que le mot « âme » (spécifié en « âme raisonnable ») y figurait quasiment à chaque page : le message chrétien que l'enfant que j'étais devait assimiler était présenté à peu près exclusivement dans le vocabulaire de l'âme. Depuis lors, on est bien revenu de ce qui peut sembler une inflation, et le discours chrétien, à l'inverse, s'est fait étrangement discret sur cette notion : on veut bien parler (avec ou sans majuscules) de « l'homme », de « la personne », etc., mais de « l'âme », point. Cette réticence s'appuie sur des justifications tirées de l'exégèse ou de la philosophie. Mais comme elle n'est pas propre au discours chrétien, il n'est pas exclu que l'on ait prêté l'oreille à l'exégèse avec autant de complaisance parce qu'elle venait renforcer une tentation de se conformer à un milieu ambiant dans lequel « âme » était devenu un gros mot1.

Avons-nous besoin de parler de l'âme ?

Il se peut que la tendance générale de la culture soit, en France du moins, à la veille d'un de ces retournements dont elle est coutumière, voire d'un de ces « retours » dont la presse aime faire ses titres. En effet, même si le mot « âme » n'est pas volontiers prononcé, il se trouve au point de convergence de certaines pensées contemporaines, comme leur foyer invisible. Quelques exemples : a) comment penser la «dignité humaine », [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Un exemple de cet état d'esprit dans Michel Tournier, Le vent paraclet, ch. 3, p. 156 (NRF, Folio). Cette attitude est d'ailleurs elle-même, probablement, la monnaie d'une (fausse) pièce que certains chrétiens avaient aidé à mettre en circulation : l'idée de l'âme comme une chose, et d'une chose qu'il s'agissait de jouer contre le corps.

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 2

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'âme - Actualité de Newman - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
L'âme - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger