Avec Bernadette, faire le signe de la croix

Jacques PERRIER
Croire l'Eglise - n°212 Novembre - Décembre 2010 - Page n° 104

C’est Marie elle-même qui apprit à Bernadette à faire le signe de la croix, se constituant ainsi sa catéchiste. En effet, comme l’a rappelé Benoît XVI à Lourdes : « Plus qu’un simple signe, c’est une initiation aux mystères de la foi que Bernadette reçoit de Marie. Le signe de la croix est, en quelque sorte, la synthèse de notre foi. »

 

Chaque année, les Sanctuaires de Lourdes proposent aux pèlerinages un thème pastoral. Celui de cette année a pour but de redécouvrir la valeur d’un simple signe, le signe de la croix. À Lourdes, comment l’ignorer, puisque le cycle des Apparitions s’ouvre par le signe de la croix ?

 Dans l’histoire des Apparitions à Lourdes

 Un certain 11 février 1858... Tout le monde connaît le début de l’histoire : le cachot, la petite Bernadette et sa mauvaise santé, le bois qu’il faut aller chercher hors de la ville pour ne pas être prise pour une voleuse, l’eau froide du canal que Bernadette hésite à traverser, la lumière dans la grotte.

Mais que se passe-t-il ensuite ?

Bernadette commence par prendre peur : d’où vient cette lumière ? Elle a un réflexe que nous avons perdu : se confier à la croix du Christ. Elle tire de sa poche le chapelet de quatre sous que sa mère lui avait acheté chez les Pères de Betharram. À l’extrémité du chapelet, pend une petite croix. Elle veut la porter à son front pour se signer. Mais, comme elle le répète dans ses récits, « la main m’est tombée ».

Alors l’apparition qui a la forme d’une « petite demoiselle » trace sur elle-même le signe de la croix. Bernadette essaie à nouveau. Elle y réussit.

« Alors, je n’eus plus peur. »

Les Apparitions ont donc commencé comme une liturgie, comme une eucharistie : par le signe de la croix. Le premier geste accompli sur un catéchumène est la signation : « Recevez sur votre front la croix du Christ ; il vous marque lui-même du signe de son amour. Apprenez à mieux le connaître, appliquez-vous à le suivre. Portez en votre corps le signe du salut. » Le célébrant marque alors de la croix les oreilles, les yeux, les lèvres, le coeur et les épaules du catéchumène. Il conclut le rite en disant : [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 

 


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 10

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Croire l'Eglise - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
L’ecclésiologie de communion au concile Vatican II-pages 75-82 - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger