Le Dieu des philosophes

Mgr. Peter HENRICI
La foi - n°76 Mars - Avril 1988 - Page n° 62

Le Dieu des philosophes, connaissable par la raison, a préparé la voie au Dieu des croyants, dans tout le monde païen. La philosophie a ouvert le chemin, ou du moins aidé la théologie qui, aujourd'hui, attend de sa « servante » l'explication du mot « Dieu » pour l'homme, afin que celui-ci reçoive mieux son appel et sa révélation dans le Christ.

« Le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob, non pas le Dieu des philosophes et des savants ». Les esprits se séparent sur ce mot de Pascal, si souvent cité. La plupart des chrétiens font leur cette distinction et rejettent le Dieu des philosophes. Leur Dieu est le Dieu vivant de la Bible, et non pas une notion abstraite. Mais d'autres refusent cette opposition. Si Dieu ne peut pas se «démontrer» philosophiquement, où se trouve donc l'assise de notre foi ? Les défenseurs de cette opinion inquiètent toujours le philosophe par ce souci : « Où en est-on maintenant des preuves de l'existence de Dieu ? » Dans l'enseignement de la religion, ces preuves furent présentées comme première étape du fondement de la foi — on en a probablement parfois trop attendu à l'époque. « Ces preuves valent-elles encore maintenant ? » Question retournée : « Peut-on fonder la foi sur une assise aussi fragile qu'une démonstration philosophique ?» Et d'autre part : « Que serait une foi qui ne serait pas mise à l'épreuve de la discussion philosophique ? Et que serait Dieu qui, pour ainsi dire, se séparerait en deux dieux, un Dieu de la Bible et un dieu des philosophes ? ». Ou bien : « Est-il possible que la pensée et la foi donnent de Dieu des vues complétement hétérogènes ? » Pour clarifier quelque peu ces questions, nous allons examiner brièvement l'histoire du problème philosophique de Dieu et de son rapport à la foi chrétienne. Et nous distinguerons dans cette histoire quatre époques qui abordèrent la question de la façon la plus profonde et la plus étendue.

Première étape de la réflexion : une communauté d'intérêt

Dans les premiers siècles chrétiens, nous constatons comme une communauté d'intérêt entre la prédication chrétienne et la philosophie grecque. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 5

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La foi - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger