Le Diacre

N° 154 Mars - Avril 2001*

Selon qu’on regarde l’Église dans sa fonction, ou l’être du Christ, son Seigneur, les jugements portés sur le diaconat peuvent être forts différents. La restauration au sein de la structure Église d’un ministère de gratuité, voire inutile, a même pu apparaître comme la volonté de cléricaliser une catégorie de fidèles pour faire pièces aux velléités de prise du pouvoir de la part des laïcs.

La place médiane du ministère diaconal, considéré à partir du ministère du Christ, met au contraire en évidence la communauté de destin étable par Lui-même entre le Serviteur souffrant et glorifié, et les "serviteurs inutiles" que nous sommes (Luc 17,10).
Dessein proprement divin auquel le diacre donne figure humaine et sacramentelle.

Page Titre Auteur(s)
7 Diaconie et diaconat selon Vatican II Jean-Pierre BATUT
15 La position du serviteur Philippe VALLIN
29 Diaconie du Christ" : de l’analogie pratique à la catégorie théologique Alain GRAU
53 Le diacre dans la liturgie romaine : serviteur de l’évêque, serviteur du peuple chrétien Olivier de CAGNY
65 Le diaconat réservé aux hommes ? Dominique LEBRUN
81 Deux questions disputées : la nature sacramentelle du diaconat et l’ordination diaconale des femmes Jean-Robert ARMOGATHE
91 La joie d’ordonner des diacres Olivier DE BERRANGER
99 Lettre à un jeune diacre Didier RANCE
105 Je suis devenue une femme de diacre Sylvie DUJARDIN
109 Luis Buñuel et cet obscur objet du désir Juan ORELLANA
117 Vaines pelouses et verts pâturages Serge LANDES

Éditorial : Jean-Pierre Batut : Diaconie et diaconat selon Vatican II

Problématique

Philippe Vallin : La position du serviteur

Le diaconat est dévoilement d’un mystère. Il le dévoile « par position », c’est-à-dire dans sa manière de se situer par rapport aux autres ministères ordonnés, et de les situer par rapport à lui. Ce mystère est celui d’un pouvoir d’origine divine, qui s’est exercé et a triomphé en ce monde en se désappropriant totalement de lui-même.

Alain Grau : « Diaconie du Christ » : de l’analogie pratique à la catégorie théologique

Le Christ est le Serviteur du Père, et déclaré tel par lui : le mystère de la condition de serviteur est l’objet d’une révélation du Père, et s’enracine dans l’être du Christ. Les diacres sont donc indissociablement serviteurs du Christ et témoins du Christ Serviteur.

Olivier de Cagny : Le diacre dans la liturgie romaine : serviteur de l’évêque, serviteur du peuple chrétien

L’approche descriptive du rôle imparti au diacre dans la liturgie romaine est à elle seule riche d’enseignements. Le « ministère de l’autel » n’est autre que celui du Christ. En tant que ministre de la Tête, le diacre est à même d’organiser le Corps qui est l’Église, incarnée hic et nunc dans l’assemblée liturgique, et de lui permettre de trouver sa cohérence autour de son Seigneur.

Questions disputées

Dominique Lebrun : Le diaconat réservé aux hommes ?

Poser la question de l’accession des femmes au diaconat oblige à s’interroger sur le lien entre ce ministère et le sacerdoce apostolique. Il y va, en effet, de l’unité du sacrement de l’ordre, dont le diaconat constitue le premier degré.

Jean-Robert Armogathe : Deux questions disputées : la nature sacramentelle du diaconat et l’ordination diaconale des femmes

La réserve des documents officiels de l’Église à propos du diaconat invite à se garder de toute précipitation pour répondre à la question de la nature sacramentelle de l’ordination diaconale et à celle de l’ordination des femmes à ce ministère.

Témoignages

Olivier de Berranger : La joie d’ordonner des diacres

Apparus progressivement en France depuis Vatican II, les diacres « permanents » sont le signe d’un renouveau de l’Église et la rendent plus visible. Chrétien engagé dans le monde, serviteur de la Charité autant que de la liturgie, le diacre, «ministre du seuil », constitue en effet un relais privilégié entre l’Église et l’humanité tout entière.

Didier Rancé : Lettre à un jeune diacre

À quoi servent les diacres ? Face à tous ceux qui veulent faire du diacre « permanent » une porte ouverte à toutes leurs revendications, ou face à ceux qui au contraire stigmatisent son inutilité, une seule réponse s’impose : à rien. Don de l’Esprit à l’Église, c’est précisément comme serviteur inutile que le diacre manifeste pleinement la toute-puissance du Fils de l’Homme venu pour servir et non pour être servi.

Sylvie Dujardin : Je suis devenue une femme de diacre

L’ordination diaconale d’un homme marié éclaire d’une lumière nouvelle le sacrement du mariage qu’il peut avoir reçu auparavant. Une femme de diacre en témoigne.

Signets

Juan Orellana : Luis Buñuel et cet obscur objet du désir

Le célèbre réalisateur espagnol a fait de l’incontournable réalité du désir le thème de son oeuvre cinématographique ; en « réalisant » le phantasme, par le biais de la fantaisie surréaliste, dans la fiction du film, Buñuel a mis en lumière son origine irrationnelle, en-deçà de toute explication psychanalytique ou socio-historique : dans son non-sens, c’est le mystère de l’existence qui est révélé.

Serge Landes : Vaines pelouses et verts pâturages

Libres propos sur le football comme spectacle de masse : de la vanité spirituelle de certaines passions sociales.

Diaconie et diaconat selon Vatican II

Jean-Pierre Batut

J’ai eu l’honneur de vous voir en la personne de Damas, votre saint évêque, en celles des éminents presbytres Bassus et Apollonius et du diacre Zotion, mon compagnon de service. Puissé-je pour ma joie le garder ! Car il est soumis à l’évêque comme à la grâce de Dieu et au conseil des presbytres comme à la foi de Jésus-Christ. Ignace d’Antioche, Lettre aux Magnésiens 1, 2

Il faut que les diacres, qui servent aux mystères de Jésus-Christ, recueillent à tous égards l’estime générale. Ils ne se bornent pas à distribuer des aliments et de la boisson : ils servent aussi l’Église de Dieu. Ignace d’Antioche, Lettre aux Tralliens, 2

Pourquoi le cacher ? Le numéro de Communio que le lecteur a entre les mains a évolué au fil du temps. Le thème qu’il nous était demandé de traiter était à l’origine « la diaconie »1. Ce mot, qui n’est pas dépourvu de relevance philosophique2, était en usage dès le Nouveau Testament pour désigner le ministère apostolique3. Le dernier Concile a pu parler de la diaconie de l’Église4, fondée sur la diaconie du Christ lui-même, dans laquelle les premiers chrétiens, méditant les Chants du Serviteur dans le livre d’Isaïe (chapitres 42, 49, 50, 52-53 et 61), ont vu la condition humiliée librement acceptée par amour pour nous, jusqu’à la mort sur la [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. On trouve une seule occurrence du mot diakonia dans les évangiles, dans l’épisode de Marthe et Marie (Luc 10, 40). Les Actes, en revanche, lui font une large place, avec le sens de « service » ou de «ministère ». Notons que, dans le même livre, le mot « diacre » est absent : nulle part il ne nous est dit que les Sept institués au chapitre 6 pour le service des tables soient des diacres. On peut voir en eux des missionnaires « au service des “Hellénistes” (juifs envoyés aux Nations), comme parallèle au choix des Douze par Jésus pour les “Hébreux” (chrétiens issus des juifs autochtones) » (B. POTTIER, «La sacramentalité du diaconat », Nouvelle Revue Théologique 119 [1997], p. 32).

2. On le trouve chez E. LÉVINAS pour désigner un commandement éthique fondamental, celui de se mettre au service d’autrui.

3. Cf. par exemple Actes 20, 24.

4. Dans les textes du dernier Concile, cf. Gaudium et Spes 3, Ad Gentes 5 ; 12.

Juan Orellana : Luis Buñuel et cet obscur objet du désir

Le célèbre réalisateur espagnol a fait de l’incontournable réalité du désir le thème de son oeuvre cinématographique ; en « réalisant » le phantasme, par le biais de la fantaisie surréaliste, dans la fiction du film, Buñuel a mis en lumière son origine irrationnelle, en-deçà de toute explication psychanalytique ou socio-historique : dans son non-sens, c’est le mystère de l’existence qui est révélé.

Serge Landes : Vaines pelouses et verts pâturages

Libres propos sur le football comme spectacle de masse : de la vanité spirituelle de certaines passions sociales.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 20

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Diacre - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
....diaconat et ordination des femmes Jean-Robert ARMOGATHE - pdf 3.92 2.10 4.00 Ajouter au panier