Le Père qui est là-haut

L’arrière-plan liturgique juif est essentiel : il permet aussi de saisir l’originalité de « l’appel » de la prière que Jésus enseigne à ses disciples.

 

Les deux versions du Notre Père, celle de Matthieu et celle de Luc, ont un « appel » différent, représentatif des milieux respectifs qui les ont transmises : « Père » pour Luc, dans la diaspora juive, « Notre Père des cieux » pour Matthieu, pour les communautés palestiniennes. Les auteurs ne sont pas unanimes : l’appel d’une telle prière est-il celui d’une prière juive ? Ou bien s’agit-il de manière spécifique de la prière des premiers chrétiens ? Chacune des deux versions est insérée dans un contexte de prière précis : chez Matthieu, dans le recueil de prescriptions souvent nommé « Discours sur la montagne », à côté du jeûne et de l’aumône, c’est-à-dire dans un contexte rituel juif ; chez Luc, à l’occasion de la prière personnelle de Jésus, qui conduit les disciples à lui demander : « Seigneur, enseigne-nous à prier », en référence à l’enseignement spirituel du cousin Jean, le Baptiste. Cette différence de contexte, et les destinataires respectifs des deux Évangiles, expliquent les variantes du texte. Mais ce que les deux versions ont en commun, c’est le caractère profondément rituel de chacune des demandes, toutes profondément insérées dans la formulation des prières du judaïsme (sous la réserve, bien connue, des limites de notre connaissance de la pratique juive au 1er siècle : la documentation provenant davantage du Nouveau Testament que de sources strictement juives, en grande partie disparues avec la destruction de Jérusalem en 70 et les mesures prises par l’occupant romain contre le culte juif1).  Ajoutons que leur rédaction répond à des critères précis de mémorisation : 81 syllabes dans les versets d’introduction, chez Matthieu comme chez Luc et, chez celui-ci, le même nombre pour la prière elle-même2.

L’invocation : Dieu comme Père 

Le texte matthéen (« Notre Père qui es dans les cieux ») est unique dans les Évangiles synoptiques, tandis que « Votre Père qui est dans les cieux » est attesté chez Matthieu à quatre reprises3,  [...]
 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Un état de la question chez Heinemann 1977 et les travaux de Peter Schäfer.

2 Voir l’étude précise d’Irigoin 2000.

3 Matthieu 5, 16 ; 5, 45 ; 6, 1 et 7, 11 ; également chez Marc 11, 25, mais le P. Lagrange y voyait déjà une interpolation d’après Matthieu (Lagrange, 1948, p. 407).


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
17.63€ 2.10% 18.00€ 38

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Notre Père I (en pdf téléchargeable) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger