De l’écrivain inspiré à l’inspiration du texte

Olivier RIAUDEL
L'Inspiration des Écritures - n°245 Mai - Juin 2016 - Page n° 53

Lui aussi influencé par les travaux de François Martin, Olivier Riaudel propose un déplacement d’accent de la théologie de l’inspiration. Plutôt que de tout faire reposer sur l’auteur inspiré, il suggère de « tenir la Parole pour l’instance fondatrice de l’Écriture et l’Écriture pour le lieu de manifestation de la Parole ».

 

La théologie de l’inspiration réfléchit classiquement sur l’écrivain

« Le mot ‘inspiration’, qui désigne dans la langue théologique l’action que le Saint‑Esprit a exercée sur les écrivains sacrés pour les déterminer à écrire, avec son concours constant et sous son influence directe, les vérités qu’il voulait ainsi manifester aux hommes, est d’origine biblique ». C’est par ces mots que commence l’article « Inspiration » du Dictionnaire de Théologie catholique (1927). Deux éléments de cette définition méritent  d’être soulignés. Tout d’abord la théologie de l’inspiration (du moins sous sa forme dominante en catholicisme, telle que le DTC la représente) centre sa réflexion sur l’action du Saint‑Esprit sur les auteurs (les « écrivains sacrés », pour être plus précis, ici). Et l’action du Saint‑Esprit sur les écrivains sacrés vise à ce que ceux‑ci, avec le « concours » du Saint‑Esprit et « sous son influence directe », soient « déterminés » à écrire des vérités.

On remarquera au passage la précision de la définition, qui tient à la fois à sauvegarder l’activité propre des « écrivains sacrés » (l’Esprit « concourt » à leur activité, ils sont « déterminés » à écrire, bref : ce sont d’authentiques écrivains), et la primauté de l’action du Saint‑Esprit (l’article évite dans sa première définition de qualifier les écrivains d’auteurs1, et il insiste sur l’influence directe du Saint‑Esprit). Le vocabulaire de l’inspiration, dit le Dictionnaire de Théologie catholique, est « d’origine biblique ». Le mot grec theopneustos, traduit en français par « inspiration2 », se trouve en effet en 2 Timothée 3,16, où il est dit que « toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser, former à la justice ». Mais constatons [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros! 
 


1 Ce qui sera le cas de la constitution Dei Verbum, n. 11.

2 Theopneustos : de théo (Dieu), et pnéô, (souffler).Le vocabulaire de la respiration induit la traduction latine, d’où vient le mot français inspiration. Unique dans toute l’Écriture grecque (LXX et NT), le mot n’existe pas en grec classique, et il est très rare en grec hellénistique. 


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 48

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
L'inspiration des Ecritures (en pdf) - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger