Le blasphème contre le Saint-Esprit

Gaston FESSARD
La rémission des péchés - n°81 Janvier - Février 1989 - Page n° 42

L'évangile impose de tenir à la fois que tout péché est pardonnable et qu'un péché n'est pas pardonnable. On résout cette antinomie en montrant la nature véritable du péché contre l'Esprit, qui est la perversion du vouloir.

« Réfléchissez d'abord à l'importance de ce problème afin que comprenant quel poids pèse sur nos épaules, vous priiez pour nos travaux ». C'est ainsi que saint Augustin, dans le sermon LXXI, abordait l'explication de la fameuse
question du blasphème contre le Saint-Esprit, dont il avouait n'en point trouver, dans toutes les Écritures, de plus importante ni de plus difficile.

La difficulté de cette question réside dans l'antinomie qui surgit entre l'affirmation nette, claire, tranchante du Christ : le blasphème contre le Saint-Esprit ne sera pas remis, et le principe certain, universel, plusieurs fois proclamé : baptême et sacrement de pénitence remettent tous les péchés. Antinomie d'autant plus criante que les deux affirmations, au lieu de s'opposer pour ainsi dire à distance, se font immédiatement vis-à-vis et dans une forme si solennelle (« Amen, amen, je vous le dis » en saint Marc) qu'on ne peut douter de la pensée du Christ : Tout péché est pardonnable. Un péché n'est pas pardonnable. Comment résoudre cette antinomie? [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75€ 2.10% 12.00€ 19

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La rémission des péchés - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Le blasphème contre le Saint-Esprit - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Ça ne pardonne pas - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger