Médias, démocratie, Église

N° 115 Septembre - Octobre 1994*

L’Église est d’abord un médium au service d’une Bonne Nouvelle. C’est pourquoi elle n’a pas à se plier aux exigences "médiatiques", sous peine de déformer son message. Elle ne peut pourtant accuser les médias de ses propres maladresses, moins encore refuser leur concours. Elle les appelle à leur juste rôle, en soulignant qu’il n’y a de moyens qu’au service d’une fin. Elle peut ainsi venir au secours de la démocratie, de même qu’elle peut fournir à l’idée de bien commun un contenu et un exemple.

Sur le même thème, vous apprécierez aussi: La Démocratie (2011).

Page Titre Auteur(s)
6 L'Église face aux médias et à la démocratie : une alliance de circonstance ? Marie-Christine GILLET-CHALLIOL
9 Médias, démocratie, Église : partie à trois Jean DUCHESNE
29 Le miroir de la reine Jean-Robert ARMOGATHE
40 « L'avènement d'une nouvelle ère »: l'Église et la communication contemporaine Emmanuel DUMONT
50 La religion chrétienne au secours de la démocratie Joseph Ratzinger BENOÎT XVI
67 Contre la normalisation Olivier BOULNOIS
81 Réflexions sur la presse catholique française : l'exemple de Bayard Presse. Yves BECCARIA
90 Le rôle des médias dans la formation de la lle République italienne Guido CLERICETTI
94 Olivier Messiaen, musicien de la gloire divine Pascal IDE
118 Une perspective chrétienne sur l'aménagement du territoire Roland HUREAUX
131 Note brève à propos du « baptême civil » Jean IMBERT

Éditorial Marie-Christine Gillet : L'Église face aux médias et à la démocratie : une alliance de circonstance ?

En dépit de son apparente position de faiblesse vis-à-vis des médias et de son extériorité face à la démocratie en tant que régime politique particulier, l'Église est le point central de ce trio, puisqu'elle peut fournir à la société médiatique et démocratique la fin dont elle a tant besoin.

Problématique 

Jean Duchesne : Médias, démocratie, Église : partie à trois

L'Église fut à l'origine de la démocratie, par l'intermédiaire de la Réforme. Elle pourrait demain la sauver de la tyrannie molle des médias en se contentant d'être elle-même, une experte en communication non médiatique.

L'Église et les médias

Jean-Robert Armogathe : Le miroir de la reine

Les médias ne sont ni à craindre ni à courtiser. Ils ne peuvent déformer la parole de l'Église que si elle est prononcée avec incompétence ou à contretemps. Du sérieux des convictions et de leur clarté rationnelle dépend l'intelligibilité du message. 

Emmanuel Dumont : « L'avènement d'une nouvelle ère » : l'Église et la communication contemporaine

L'Église n'a pas davantage boudé les médias électroniques que les imprimés. Cet article présente Aetatis novae, la récente instruction sur les communications sociales, en la situant par rapport aux documents du magistère sur ce thème. Puis il ouvre des perspectives, concernant en particulier la situation française, nécessaires à l'organisation d'une véritable pastorale de la communication.

Cardinal Joseph Ratzinger : La religion chrétienne au secours de la démocratie

La démocratie ne peut avoir pour principe une liberté vide de tout contenu, sous peine de mener au totalitarisme. La religion chrétienne peut fournir la base d'un accord qu'une raison pure, que l'on prétend abstraire de tout contexte historique, ne peut atteindre. 

Olivier Boulnois : Contre la normalisation

Le dialogue entre l'Église et la société obéit à une règle du jeu : celle du débat médiatique et démocratique. En rappelant que le jeu n'est pas tout et en proclamant fermement le contenu de ce qui la fait exister, l'Église peut jouer le jeu mieux que toute autre institution et sauver la société de la normalisation.

Témoignage

Entretien avec Yves Beccaria : Réflexions sur la presse catholique française : l'exemple de Bayard Presse

Communio a demandé à Yves Beccaria, qui a dirigé de 1982 à 1993 le groupe Bayard Presse (qui comprend notamment le quotidien La Croix), ses réflexions sur la presse catholique française, à partir de son engagement et de son expérience personnels. 

Intégration

Guido Clericetti : Le rôle des médias dans la formation de II République italienne

Souvent analysée comme le résultat d'un pouvoir médiatique, l'ascension démocratique de Silvio Berlusconi est présentée ici, par un dessinateur et journaliste politique italien, comme le défaut de conscience politique et culturelle produit par cinquante ans de médias démocrates-chrétiens.

Signets

Pascal Ide : Olivier Messiaen, musicien de la gloire divine

Il y a deux ans mourait Olivier Messiaen. La foi chrétienne de ce grand compositeur est bien connue. Mais son oeuvre elle-même comporte une dimension théologique essentielle. S'il a mis en musique toutes les richesses de la création (en particulier les chants d'oiseaux), c'est pour exprimer la beauté du mystère divin.

Roland Hureaux : Une perspective chrétienne sur l'aménagement du territoire

L'auteur analyse les inégalités de répartition de la population sur l'ensemble du territoire et rappelle quelques principes (le territoire est fait pour l'homme et non l'homme pour le territoire, mais l'homme a cependant le devoir de ne pas le laisser en jachère) qui peuvent guider une volonté politique chrétienne d'aménagement du territoire. 

Jean Imbert : Note brève à propos du « baptême civil »

Le baptême civil est à l'origine une manifestation d'attachement à la patrie autant que d'indépendance à l'égard de toute religion. Nettement anticlérical sous la troisième République, il est de nos jours parfois compris comme l'ersatz d'un baptême chrétien trop exigeant. L'auteur rappelle enfin l'absence de législation quant à cette pratique.

L'Église face aux médias et à la démocratie : une alliance de circonstance ?

Marie-Christine Gillet

«... L'opinion publique exerçant de nos jours une puissance et une très grande autorité au point de s'imposer à la vie tant privée que publique des citoyens quels qu'ils soient, il faut que tous les membres de la société remplissent également en cette matière leur devoir de justice et de charité; ils se serviront aussi des instruments de communication sociale pour former une juste opinion publique et la répandre. » De instrumentis communicationis socialis (Inter mirifica).

 

Le thème de ce cahier n'est pas sans poser un problème : pourquoi réunir ces trois termes ; ne faut-il pas les penser deux à deux (médias-démocratie, médias-Église, démocratie-Église) et, dans ce dernier cas, cela n'a-t-il pas largement été fait1

Les articles qui suivent n'ont qu'une fin : montrer que seule la considération de ce trio, dans lequel l'Église va jouer le rôle central, peut ouvrir des perspectives nouvelles pour une société qui ne peut pas plus nier son caractère médiatique et démocratique que les impasses auxquelles elle est confrontée. En d'autres termes, si l'un des principes essentiels de la démocratie, la représentation des citoyens par leurs élus, est fortement remis en question par l'appel direct à l'opinion que pratiquent médias et sondages, si, d'une façon plus générale, la démocratie souffre de la « tyrannie molle», mais cependant tout à fait réelle, exercée par les médias, l'Église peut et doit rappeler que les médias ne sont précisément que des moyens au service de certaines fins. [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Pour plus de précisions sur les ouvrages de référence ou les plus récemment parus, se reporter à l 'introduction de l'article de Jean Duchesne, et aux notes qui l'accompagnent (p. 9). 

2. Jean Duchesne désigne par là une tyrannie sans tyran personnel ni unique, une autorité de fait, mais non concertée ni volontaire, une domination sans plan d'ensemble, bref, l'inverse d'une conspiration.

Pascal Ide : Olivier Messiaen, musicien de la gloire divine

Il y a deux ans mourait Olivier Messiaen. La foi chrétienne de ce grand compositeur est bien connue. Mais son oeuvre elle-même comporte une dimension théologique essentielle. S'il a mis en musique toutes les richesses de la création (en particulier les chants d'oiseaux), c'est pour exprimer la beauté du mystère divin.

Roland Hureaux : Une perspective chrétienne sur l'aménagement du territoire

L'auteur analyse les inégalités de répartition de la population sur l'ensemble du territoire et rappelle quelques principes (le territoire est fait pour l'homme et non l'homme pour le territoire, mais l'homme a cependant le devoir de ne pas le laisser en jachère) qui peuvent guider une volonté politique chrétienne d'aménagement du territoire. 

Jean Imbert : Note brève à propos du « baptême civil »

Le baptême civil est à l'origine une manifestation d'attachement à la patrie autant que d'indépendance à l'égard de toute religion. Nettement anticlérical sous la troisième République, il est de nos jours parfois compris comme l'ersatz d'un baptême chrétien trop exigeant. L'auteur rappelle enfin l'absence de législation quant à cette pratique.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 18

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Médias, démocratie, Église - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger