Dieu le Père

N° 140 Novembre - Février 1998*

Comment connaître Dieu le Père invisible ? Comment se référer à la paternité dans un monde où l’image du père ne cesse de se dégrader ?
"Personne ne connaît le Père si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut bien le révéler" (Mathieu 11,27). La réponse de Jésus est sans équivoque : en Lui seul nous pouvons appeler Dieu "Notre Père" ; en Lui sa toute-puissance nous crée libres ; par sa passion s’accomplit l’oeuvre de miséricorde infinie du Père. renvoyée à la gratuité de l’amour, toute paternité humaine a pour seule origine la paternité divine qui lui donne sens et fécondité.

Page Titre Auteur(s)
7 Le Père dans la révélation chrétienne Guy BAGNARD
15 Dieu le Père Georges CHANTRAINE
29 La miséricorde souveraine de Dieu le Père Guerric D'IGNY
33 Le Seigneur d’Israël et le Père de Jésus-Christ Yves SIMOENS
49 Le Père et la Rédemption Alberto ESPEZEL
57 Dieu le Père tout-puissant » : réflexions à propos d’un mot litigieux Jean-Pierre BATUT
75 Création et monothéisme trinitaire Bernard POTTIER
83 Créateur du ciel et de la terre Marc LECLERC
97 Soeur Marie de la Trinité. Humanité et sacerdoce Jacques LEGOËDEC
119 Méditation sur le principe de la vie morale Henri DE LUBAC
133 De quelques considérations sur le pardon Jean-Louis BRUGUÈS
151 Dieu le Père dans le Quart-Monde Wessel VERDONK
161 À Dieu Jean-claude PASCO
165 Dieu le Père en vieillard dans l’art chrétien d’Occident. Histoire d’une dérive vers l’insignifiance François BOESPFLUG
185 La paroisse : propositions pour une réflexion urgente Olivier CHALINE
189 Lettre à Communio Jacques JACQUES PERRIER
191 Que faisons-nous pour nos paroisses ? Jean MESNET
197 Marie et le dialogue orthodoxe-catholique Paul MCPARTLAN
215 Dans la déchirure Marguerite LÉNA

Le Père dans la révélation chrétienne Imprimer
Écrit par BAGNARD Guy   

Présentation

C’est le Fils qui nous dévoile le Père, source de la gratuité et de la miséricorde qui consiste à rendre l’homme libre de l’aimer. Dans cette permanence du don se manifeste la paternité divine, fondement de la paternité humaine.

 La première page, 7, est jointe.

PRÉSENTER la Révélation chrétienne comme un « dévoilement » de l’être de Dieu ne peut se faire qu’en entrant dans le mouvement qu’indique saint Jean à la fin de son Prologue : « Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, Lui, nous l’a dévoilé. » C’est avec la venue du Fils que le visage de Dieu se dévoile et qu’il est révélé comme « Père ». Le Fils ne se manifeste dans l’histoire qu’en vue de ce dévoilement. Il n’y a pas d’autre clé de lecture pour entrer dans la juste finalité des Évangiles. Le Fils, chemin vers le Père. Qu’on se souvienne de la première fois où l’on entend parler Jésus dans l’Évangile. Il n’a alors que douze ans : « Ne saviez-vous pas que je dois être chez mon Père ? » Qu’on se rappelle également les ultimes paroles qu’il prononce, celles qui précèdent le silence de la mort : « Père, entre tes mains, je remets mon esprit. »

Ces mots qui ouvrent et ferment le texte évangélique sont comme les deux montants d’une porte que doit impérativement emprunter celui qui veut accéder à la véritable identité de Jésus. Une lecture qui méconnaîtrait cette donnée, ou même, simplement, lui assignerait une place de second rang, défigurerait la Révélation chrétienne, au point de l’annuler comme « révélation ». C’est bien ce à quoi (p.7)


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
15.67 2.10 16.00 Stock: 12

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Dieu le Père Gratuit pour tout le monde Télécharger
Communauté et société à la lumière de lafoi trinitaire et des hérésies antitrinitaires - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger