Résurrection de la chair

N° 87 Janvier - Février 1990*

La foi en la résurrection de la chair est bien plus qu'un simple codicille à l'essentiel du Credo. Car face aux tentations anciennes et modernes de la gnose et de la réincarnation, elle dit que l'homme est (aussi) un corps, digne d'être sauvé avec l'âme et la liberté, que l'histoire aura une fin, et que le monde sera achevé et transfiguré par et dans le Christ, que l'histoire aura une fin, et que le monde sera achevé et transfiguré par et dans le Christ.

Page Titre Auteur(s)
4 Notre corps promis à la résurrection Claude DAGENS
14 La résurrection dans l’Ancien Testament Adalbert REBIC
26 Y a-t-il un pilote dans le navire ? Markus SCHULZE
36 Réincarnation et foi chrétienne Christoph SCHÖNBORN
66 La foi d'un byzantin du XlVe siècle Nicolas CABASILAS
71 Actualité du religieux Jean DUCHESNE
76 Perestroïka François ROULEAU
83 Unité nationale et ouverture à l'universel Claude DAGENS
87 Histoire contemporaine de l'Eglise Guy BEDOUELLE
93 Avec des jeunes Philippe BARBARIN
102 Culture traditionnelle africaine et notion chrétienne du péché Dominique NOTHOMB
114 Edith Stein, femme d’Eglise John H. NOTA

Thème

Mgr Claude Dagens: Notre corps promis à la résurrection

Croire en la résurrection de la chair, c'est croire que le Dieu vivant peut ressaisir non seulement notre structure corporelle d'homme, mais notre histoire humaine qui porte la marque du temps et qui est passée par notre corps.

Adalbert Rebic : La résurrection dans l’Ancien Testament

Trouve-t-on la foi en la résurrection des morts dans l’Ancien Testament ? Absente des livres des livres les plus anciens, elle apparaît progressivement comme le fruit de la méditation sur méditation sur l'histoire du peuple et la persécution des justes. A l'époque du Christ, seule seule une minorité refuse encore d'y croire.

Markus Schulze : Y- a- t-il un pilote dans le navire ?

L'âme séparée pierre angulaire de la théologie de l'homme Comment faire droit à l'événement de la mort qui concerne tout l'homme et tenir compte du du phénomène de la pensée ? La réflexion sur l’âme séparée ne contredit ni notre  expérience ni la philosophie des essences, ni la foi catholique. Elle montre qu’une âme incorruptible est nécessaire pour que l’homme reçoive de Dieu le don de la vie.

Christoph Schönborn : Réincarnation et foi chrétienne

Un Européen sur quatre croit en la réincarnation. Cette croyance, qui a peu en  commun avec la croyance orientale, contient de solides contradictions internes et externes, même si Pythagore en a été un initiateur... Elle est radicalement incompatible avec la foi, l'espérance et la charité chrétiennes.

Nicolas Cabasilas : La foi d'un byzantin du XlVe siècle

Comment un byzantin « juste et craignant Dieu » se représentait la résurrection de la chair.

Chroniques

Jean Duchesne: Actualité du religieux

La modernité, le libéralisme, la laïcité, comme on voudra nommer le courant qui pensait avoir définitivement marginalisé ce qui est religieux rencontre des limites inattendues au moment où il allait croire à son succès.

François Rouleau : Perestroïka

La politique de Gorbatchev, exprimée par le mot perestroïka, suscite des interprétations contradictoires. Il semble s'agir d'un processus de réformes déclenché d'en haut, et qui peut aller loin, au risque de déraper, mais d'un dérapage contrôlé : le parti garde le monopole du pouvoir et il n'y aura de libéralisation authentique lorsqu'il sera vraiment partagé.

Mgr Claude Dagens : Unité nationale et ouverture à l'universel

Comment préserver l'identité de la France, tout en la gardant ouverte à l'universel? Il faut retrouver la vocation de notre nation, pays des Droits de l'Homme. Pour cela, nous devons suivre le chemin de la charité, c'est-à-dire suivre le Christ crucifié, vainqueur de la la haine des hommes.

Guy Bedouelle : Histoire contemporaine de l'Eglise

Parler de l'histoire contemporaine de l’Eglise est une tâche importante et difficile à laquelle laquelle se sont risqués les auteurs de quelques livres récents : L'histoire religieuse de la la France contemporaine, de G.Cholvy et Y-M. Hilaire, la biographie de Jean XXIII par le par le P. Hebblethwaite, et l'ouvrage collectif publié par Alberigo; les actes du colloque que l'Ecole française de Rome a consacré à Vatican Il ; enfin la biographie du Cardinal Villot que vient de publier le P. Wenger.

Philippe Barbarin : Avec des jeunes « Bienheureux les coeurs purs, ils verront Dieu ».

La réaction des enfants à la lecture de lecture de l'Evangile montre que la perspicacité du coeur pur rejoint spontanément l'exégèse l'exégèse et la théologie. Mais elle montre aussi combien parfois ils ont besoin de notre notre indignation, voire de notre colère, pour être purifiés, comme le temps par le Seigneur. Seigneur. Alors seulement ils pourront dire avec l'Eglise et avec Marie le oui qui est celui du Christ.

Dominique Nothomb : Culture africaine et notion chrétienne de péché

Les cultures africaines du Rwanda et du Tchad distinguent plusieurs catégories de fautes catégories de fautes l’interdit, le défendu, l'acte méchant ... ). Toutes ces catégories voient catégories voient en la faute une rupture de l'harmonie du monde et des solidarités solidarités humaines. C'est une des tâches de la théologie africaine de montrer que la faute que la faute est en réalité un péché, c'est-à-dire la rupture de l'alliance avec Dieu.

John H. Nota s.j. : Edith Stein, femme d'Eglise

Béatifiée en 1987, Edith Stein nous est proposée comme modèle contemporain de la vie de la vie d'une femme l’Eglise. Donnant sa vie, en juive fidèle a son origine juive, et en juive, et en martyre de la foi catholique, elle nous enseigne l'amour véritable.

Notre corps promis à la résurrection

Mgr. Claude Dagens

La foi chrétienne ose affirmer que la mort n'est pas définitive, définitive, mais que l'homme, dans sa totalité corporelle et et spirituelle, est promis par Dieu à la résurrection. Cette foi foi en la résurrection peut paraître scandaleuse, inacceptable ou imaginaire. Comme pour les premiers auditeurs de Jésus, notamment les Sadducéens, ou pour les philosophes d’Athènes qui ne peuvent pas admettre que le corps, cette « prison de l'âme », accède au monde de Dieu. Nous nous trouvons ainsi devant un  double défi et une double question: comment justifier cette foi en la résurrection ? Quels en sont les fondements ? Et d'autre part, comment la comprendre ? Quel en est le contenu et quelles en sont les implications pour notre corps ?

I- Foi en la résurrection de la chair: pourquoi ?

1. La prédication de Jésus

Première raison: elle fait partie de la « foi catholique reçue des apôtres » et se rattache à la prédication de Jésus lui-même. Affronté à l'énigme de la résurrection, avec l'histoire de la femme mariée sept fois (Luc 20, 27-40), le Christ affirme qu'il existe une logique de la résurrection, différente de la logique de ce monde, une logique de vie absolue à cause de Dieu qui « n'est pas le Dieu des morts, mais le Dieu des vivants » (Marc 12, 27). Jésus sera encore plus explicite, en liant l'Eucharistie et la résurrection future: « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6, 54). [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Jean Duchesne: Actualité du religieux

La modernité, le libéralisme, la laïcité, comme on voudra nommer le courant qui pensait avoir définitivement marginalisé ce qui est religieux rencontre des limites inattendues au moment où il allait croire à son succès.

François Rouleau : Perestroïka

La politique de Gorbatchev, exprimée par le mot perestroïka, suscite des interprétations contradictoires. Il semble s'agir d'un processus de réformes déclenché d'en haut, et qui peut aller loin, au risque de déraper, mais d'un dérapage contrôlé : le parti garde le monopole du pouvoir et il n'y aura de libéralisation authentique lorsqu'il sera vraiment partagé.

Mgr Claude Dagens : Unité nationale et ouverture à l'universel

Comment préserver l'identité de la France, tout en la gardant ouverte à l'universel? Il faut retrouver la vocation de notre nation, pays des Droits de l'Homme. Pour cela, nous devons suivre le chemin de la charité, c'est-à-dire suivre le Christ crucifié, vainqueur de la la haine des hommes.

Guy Bedouelle : Histoire contemporaine de l'Eglise

Parler de l'histoire contemporaine de l’Eglise est une tâche importante et difficile à laquelle laquelle se sont risqués les auteurs de quelques livres récents : L'histoire religieuse de la la France contemporaine, de G.Cholvy et Y-M. Hilaire, la biographie de Jean XXIII par le par le P. Hebblethwaite, et l'ouvrage collectif publié par Alberigo; les actes du colloque que l'Ecole française de Rome a consacré à Vatican Il ; enfin la biographie du Cardinal Villot que vient de publier le P. Wenger.

Philippe Barbarin : Avec des jeunes « Bienheureux les coeurs purs, ils verront Dieu ».

La réaction des enfants à la lecture de lecture de l'Evangile montre que la perspicacité du coeur pur rejoint spontanément l'exégèse l'exégèse et la théologie. Mais elle montre aussi combien parfois ils ont besoin de notre notre indignation, voire de notre colère, pour être purifiés, comme le temps par le Seigneur. Seigneur. Alors seulement ils pourront dire avec l'Eglise et avec Marie le oui qui est celui du Christ.

Dominique Nothomb : Culture africaine et notion chrétienne de péché

Les cultures africaines du Rwanda et du Tchad distinguent plusieurs catégories de fautes catégories de fautes l’interdit, le défendu, l'acte méchant ... ). Toutes ces catégories voient catégories voient en la faute une rupture de l'harmonie du monde et des solidarités solidarités humaines. C'est une des tâches de la théologie africaine de montrer que la faute que la faute est en réalité un péché, c'est-à-dire la rupture de l'alliance avec Dieu.

John H. Nota s.j. : Edith Stein, femme d'Eglise

Béatifiée en 1987, Edith Stein nous est proposée comme modèle contemporain de la vie de la vie d'une femme l’Eglise. Donnant sa vie, en juive fidèle a son origine juive, et en juive, et en martyre de la foi catholique, elle nous enseigne l'amour véritable.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 1

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Résurrection de la chair - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger