Paix universelle et rejet du prophète dans l'oeuvre de Luc

Père Jean Philippe FABRE
La paix - n°257 Mai - Aout 2018 - Page n° 29

L’Évangile de Luc insiste particulièrement sur le rôle de « prince de la paix » donné à Jésus, mais cette pacification s’effectue par le rejet de Celui qui apporte la paix. C’est en étant rejeté que le Christ donne la paix, prophète incompris et messie outragé. Ainsi s’éclaire à la fois le rapport mimétique entre la paix chrétienne proposée par saint Luc et la pax romana, dans l’aspiration à une paix universelle, et la différence fondamentale entre les deux, le Christ apportant la paix non pas en s’imposant par les armes, mais au contraire en étant rejeté.

 

« Pensez-vous que je me sois approché pour donner la paix dans la terre ? Non, je vous le dis, mais la division » (Luc 12,51). Il est évidemment paradoxal que ces paroles proviennent de la bouche de Jésus. Bien des commentateurs ont peiné sur cette sentence, non seulement choquante par sa brutalité, mais également difficilement compatible avec l’ensemble de l’enseignement de Jésus1.

Beaucoup l’ont déjà noté, Luc se penche plus que d’autres évangélistes sur le thème de la paix. Il est aisé de le comprendre. Luc cherche à montrer comment la Bonne Nouvelle de Jésus peut se projeter dans le monde hellénistique. Il est le plus attentif des évangélistes à mettre en intrigue l’insertion du message de Jésus à l’intérieur des institutions de l’Empire romain. Quel rôle l’Évangile peut-il prendre quant à l’édification de la Pax Romana, et au-delà, à la promotion de la paix universelle ? 

Les quelques réflexions déployées ici tenteront de décrypter le mouvement des deux volumes de Luc (Évangile de Luc et Actes des Apôtres) pour dégager les lignes de forces de l’oeuvre lucanienne sur la question de la paix. Pour cela, l’analyse portera sur les choix littéraires et narratifs de Luc car d’eux découlent ses options théologiques.


Genos et Paideia : le Prince de la paix en butte à la contradiction

Les deux premiers chapitres de Luc – genos et paideia selon les canons des biographies hellénistiques – posent les enjeux de la mission du héros. Il serait trop long ici de mettre à jour toute la finesse de l’évangéliste pour présenter la figure de Jésus comme Prince de la paix. Un parcours plus rapide permet de repérer la manière dont Luc prépare son oeuvre.


Les cantiques de l’enfance (Luc 1,68-79 ; Luc 2, 29-32)

La circoncision de Jean-Baptiste et celle de Jésus sont toutes deux suivies par un cantique où le terme paix est défini comme une réalité à venir [...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 M. Black, « Uncomfortable words, III, The Violent Word », ET 81 (1969-1970), 115-118. A. George, « La venue
de Jésus, cause de division entre les hommes (Lc 12,49-53) » ASeign 51 (1972), 62-71.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
19.59€ 2.10% 20.00€ 29

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La paix - couvertures - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
La paix - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger