Monarchie du Père, ordre des processions, périchorèse : trois clefs théologiques pour une droite confession trinitaire

Mgr Jean-Pierre BATUT
Croire en la Trinité - n°145 Septembre - Décembre 1999 - Page n° 17

Expliciter la révélation biblique par un recours aux concepts : une telle élaboration n'est pas un défi de la sagesse humaine, mais le passage obligé à une formulation dogmatique de ce que représente le monothéisme trinitaire pour la pensée de l'église catholique. Ses trois composantes, ici présentées dans un ordre qui n'est pas indifférent, constituent les clefs de la confession trinitaire.

«Toute l’histoire chrétienne nous apparaît comme un fleuve unique auquel de nombreux affluents apportent leurs eaux. L’an 2000 nous invite à nous rencontrer avec une fidélité renouvelée et en une communion plus profonde sur les rives de ce grand fleuve, le fleuve de la Révélation, du christianisme et de l’Église qui parcourt l’histoire de l’humanité, en commençant par l’événement qui eut lieu à Nazareth, puis à Bethléem, il y a deux mille ans. C’est vraiment le « fleuve » qui, avec ses « bras », selon l’expression du Psaume, « réjouit la cité de Dieu » (46/45, 5). »

Dans cette image biblique que nous propose le Pape Jean-Paul II à l’approche du troisième millénaire de l’ère nouvelle, nous trouvons une invitation à recueillir dans sa totalité l’héritage de la confession trinitaire : parce qu’elle est « la récapitulation et la somme du mystère chrétien », la foi trinitaire donne son sens à l’histoire de l’Église – et s’il est un héritage propre à nous « réjouir », c’est bien celui-là, le plus précieux de tous. Voilà pourquoi il est si important de n’en rien laisser perdre : en dépit des vicissitudes de l’histoire, des incompréhensions et des conflits, le trésor de la réflexion chrétienne est le bien commun de l’Église universelle, et singulièrement des Églises d’Orient et d’Occident qui  demeurent comme ses deux « poumons ». Entre elles, « le dialogue ne se limite pas à un échange d’idées : en quelque manière, il est toujours un échange de dons. » C’est pourquoi le présent cahier de Communio fait une large part à la réflexion sur le mystère trinitaire dans la pensée patristique grecque (saint Cyrille d’Alexandrie) et latine (saint Augustin). La manière dont Thomas d’Aquin recueillera cet héritage et l’exploitera avec son génie propre est bien connue. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!


Revue papier

La revue papier est épuisée , seul l'achat de pdf est disponible

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Croire en la Trinité - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger