L’Eucharistie, expérience trinitaire chez Guillaume de Saint-Thierry

Mgr. Mathieu ROUGÉ
Croire en la Trinité - n°145 Septembre - Décembre 1999 - Page n° 51

A travers la fragilité des signes que sont le pain et le vin, l'Eucharistie est la révélation active et vivante de l'Amour trinitaire. Avec Guillaume de Saint- Thierry, il faut retrouver le sens plénier d'un sacrement qui nous introduit au mystère de la Trinité.

La célébration de l’eucharistie se déroule dans une sorte de surabondance christologique. La croix, l’autel, les lumières, le célébrant, l’assemblée elle-même, tout y rend témoignage au Christ-tête et à son corps. Le coeur des fidèles est, à bon droit, polarisé par la communion au corps du Christ. Celle-ci est précédée par l’écoute de l’évangile, la consécration, l’élévation, moments intensément christologiques eux aussi. Au point que certains fidèles pourtant attentifs sont étonnés lorsqu’on leur fait remarquer que, du début à la fin de la messe, le prêtre et avec lui l’assemblée s’adressent au Père. Pour un peu, cet élément leur semblerait de l’ordre du détail et la mise en valeur de cette orientation une lubie de « prédicateur intellectuel ». Comme si le beau christocentrisme de la piété occidentale avait négligé d’éveiller les chrétiens à la saveur trinitaire du mystère de la messe.

Celle-ci cependant constitue de part en part une hymne à la sainte Trinité. Du signe de croix, suivi de la grande salutation (« la grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit Saint... »), jusqu’à la bénédiction finale en passant par la conclusion des oraisons, la Trinité ne cesse d’y être invoquée et célébrée. La structure ternaire du Kyrie, du Gloria et surtout du Credo imprime une sorte de rythme trinitaire au début de la messe. La prière eucharistique, du commencement de la préface au Per ipsum en passant par l’épiclèse et la consécration, apparaît comme un jeu, riche et subtil, de regards et d’élans vers le Père, vers le Fils, vers l’Esprit et même entre eux. La  récitation solennelle du Notre Père est comme une effusion de l’Esprit qui, au seuil de la communion, ajuste les fidèles à l’attitude filiale de Jésus. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Revue papier

La revue papier est épuisée , seul l'achat de pdf est disponible

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Croire en la Trinité - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger