Le partage des larmes dans Décalogue I de Kieślowski

Monsieur Patrick PIGUET
La sagesse des larmes - n°277 Septembre - Octobre 2021 - Page n° 89

Derrière le drame de la mort d’un enfant causée par la trop grande confiance de son père dans la science, Kieślowski laisse entrevoir la portée spirituelle et théologique des larmes que versent les personnages, à commencer par celles d’un jeune homme mystérieux, vrai fil rouge des dix films qui composent cette œuvre magistrale du cinéaste polonais.

Quand on demandait à Krzysztof Kieślowski pourquoi avec son coscénariste, l’avocat Krzysztof Piesiewicz, il avait décidé de tourner une série de films d’une heure sur les Dix Commandements, il répondait « tout simplement parce qu’ils existent » et parce qu’ils « imprègnent notre vie quotidienne1». Leur idée n’était évidemment pas de se prêter à un discours moralisateur mais de faire de chaque commandement biblique la source d’un questionnement sur les choix existentiels d’un ou de plusieurs personnages de chaque film. La période troublée que vivait la Pologne au moment où l’idée du scénario avait germé, le début des années 80, demandait effectivement de réfléchir sur les repères qui pouvaient aider la conscience à s’orienter. Le premier film, qui prend appui sur « Un seul Dieu adoreras », est exemplaire à cet égard. Deux personnages nourrissent la conscience de Pavel, un enfant d’une dizaine d’années : son père, féru d’informatique, professeur rationaliste, confiant dans le pouvoir de l’ordinateur à égaler l’homme, et sa tante qui croit en Dieu et veut inscrire son neveu au catéchisme. À Pavel qui lui demande : « Qu’est-ce que Dieu ? », elle répond en prenant l’enfant dans ses bras et en lui demandant : qu’est-ce que tu ressens ? L’amour, répond-il. Et elle de poursuivre : Dieu se trouve à l’intérieur. Mais les questions que pose l’enfant sur le sens de la mort, suscitées par la découverte du cadavre d’un chien gelé, ne trouvent pas de réponse satisfaisante. Est-ce autre chose qu’un « simple arrêt du coeur », comme le prétend son père ? Kieślowski, en bon agnostique, se garde bien d’exprimer un avis, fût-ce par l’intermédiaire d’un autre personnage. Cependant, son récit oriente pour le moins le sens d’une réponse possible car l’enchaînement des événements fait douter le spectateur du bien fondé de la confiance illimitée que le père accorde à la mesure scientifique de toute chose : en effet, pour avoir calculé, avec l’aide de son fils, la solidité de la glace, il lui permet d’étrenner ses patins sur le bord du lac partiellement gelé. [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir les prochains numéros!

 


1 Decalogue, the Ten Commandments, Faber and Faber, 1990, Introduction, p. 9 et p. 14. Cette édition des scénarios ne correspond pas au montage des films parus en France, qui suit la version télévisuelle telle qu’elle avait été prévue pour la télévision polonaise. C’est sur cette version que nous fonderons notre brève analyse. Mais il faut savoir que le réalisateur aime la liberté que donne la multiplication des formats et des montages. Il rêvait d’un montage différent selon les salles de projection...


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 29

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La sagesse des larmes - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier
Editorial: quel bonheur pour ceux qui pleurent? - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
"Nous laissons les lamentations aux femmes" Hans-Ulrich Weidemann - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
les pleurs et les larmes dans les psaumes: Györgyi Szatmari - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Le dialogue interreligieux comme dimension intrinsèque de la foi chrétienne : Michele Brignone - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
La question du fondement: Angelo Scola - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
La sagesse des larmes - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier