La liberté, Sancho… Hommage au cardinal Scola

Gabriel RICHI ALBERTI
La sagesse des larmes - n°277 Septembre - Octobre 2021 - Page n° 97

 L’anthropologie chrétienne, élément central de la pensée d’Angelo Scola, se développe à la fois dans la recherche de la liberté et dans la construction d’une ‘vie bonne’.

La liberté, Sancho, est un des biens les plus précieux que Dieu ait accordé aux hommes. De tous les trésors enfouis sous la terre ou cachés sous les mers, aucun ne saurait l’égaler. C’est pour la liberté, et aussi pour l’honneur, que l’on peut, que l’on doit risquer sa vie.

Ces phrases célèbres, que don Quichotte prononce après avoir quitté le palais du Duc et recouvré sa liberté, viennent naturellement à l’esprit du lecteur de langue espagnole lorsqu’il découvre le titre que le cardinal Scola
a donné à son autobiographie : J’ai parié sur la liberté. Et elles viennent aussi, bien naturellement, à l’esprit de qui a eu le bonheur de travailler avec lui, pendant des années, dans les différentes tâches qui lui furent assignées par l’Église : comme recteur de l’Université du Latran, puis comme patriarche de Venise, jusqu’à la dernière étape de son ministère pastoral, l’archidiocèse de Milan. J’ai parié sur la liberté n’est pas seulement un titre, mais c’est la définition même du christianisme et de la nature de la mission qui a caractérisé le ministère pastoral de celui à qui nous rendons hommage. Et de plus, dans cet accent mis sur la liberté, il est possible d’identifier l’un des principaux fils conducteurs − sinon le principal − de sa vaste production théologique et culturelle.

Nous allons tenter de justifier cette affirmation dans les pages suivantes.

Une liberté créée

La considération de la liberté comme  thème central de la pensée et de la théologie de Scola ne doit pas nous conduire à sous-évaluer un fait essentiel et original. Je veux parler du primat de l’initiative, libre et gratuite, de la Trinité qui va à la rencontre de l’homme dans l’aujourd’hui de l’histoire, à travers la communauté chrétienne. En effet, selon notre auteur, la liberté humaine est constitutivement responsoriale et ne peut pas être conçue comme un point de départ absolu : elle est donnée à elle-même par l’amour du Créateur et rachetée en permanence par la grâce rédemptrice de la Pâque. Parier sur la liberté, c’est donc parier, selon les mots de Don Quichotte, sur «un des biens les plus précieux que Dieu ait accordé aux hommes ». [...]

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir les prochains numéros!

 


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 27

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La sagesse des larmes - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier
Editorial: quel bonheur pour ceux qui pleurent? - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
"Nous laissons les lamentations aux femmes" Hans-Ulrich Weidemann - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
les pleurs et les larmes dans les psaumes: Györgyi Szatmari - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Le dialogue interreligieux comme dimension intrinsèque de la foi chrétienne : Michele Brignone - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
La question du fondement: Angelo Scola - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
La sagesse des larmes - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier