Le catéchisme

N° 45 Janvier - Février 1983*

Éditorial : Marie-Françoise Madelin, s.f.x.Enseigner le Christ — mais dans l'Église

La catéchèse est une pédagogie. Elle doit donc utiliser tous les moyens que la recherche pédagogique moderne met en oeuvre. Et ne pas oublier le plus important : l'Église, lieu de cet ensei­gnement, et le Christ, qui est non seulement son contenu mais surtout le maître pédagogue.

Problématique

Jean-Noël DumontLe vécu, le témoignage et la mémoire (Réflexions sur trois clichés)

Le commencement est le plus difficile. Il ne faut donc pas commencer la réflexion  sur le catéchisme en présupposant des platitudes floues, idéologiques et sans doute fausses.

Marguerite Léna, s.f.x. : Le lien de la parole

L'enseignement a ses lois, qui résultent du dialogue libre et mystérieux des intelligences. Mais l'enseignement qui a charge de transmettre la Parole, présente aussi d'autres spécificités : la charité acceptée ou refusée, l'objectivité d'une annonce qui dépasse l'enseignant autant que l'enseigné, le risque de l'inefficacité apparente et de la fécondité par grâce.

Hans-Urs von Balthasar : La catéchèse se fonde-t-elle sur la théologie ou sur la foi?

La catéchèse n'a pas à vulgariser telle ou telle hypothèse exégétique ou philosophique (tant elles passent, se renouvellent et se contredisent vite), mais à faire accéder au mystère global du « Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi ».

Karl Lehmann :  «Garder» la foi en la confessant

Le catéchisme n'offre pas un ensemble d'informations reli­gieuses plus ou moins orthodoxes et acceptables. Il accomplit un acte spirituel et théologal fondamental: répéter le mystère du salut, pour le transmettre de générations en générations, et, ainsi, suivant l'étymologie, le «garder ».

Intégration 

Marie-Hélène CongourdeauGoldorak vs. Bultmann

L'imagination aussi peut se convertir. Chez les enfants, elle ne demande même que cela. Et si le catéchisme ne satisfait pas le besoin de mythe en enseignant le seul mythe vrai, alors d'autres imposeront des mythes faux.

Guy Bedouelle, o.p. La naissance d'un genre littéraire : « le catéchisme»

Comme institution s'appuyant sur un manuel pour trans­mettre la foi, le catéchisme a trouvé l'accomplissement de sa forme au XVIe siècle, à l'époque des Reformes catholique et protestantes. S'il a été un moyen de retrouver la plénitude de la catéchèse ecclésiale, c'est qu'il a pu s'appuyer sur un souffle religieux et une exigence doctrinale, et non l'inverse. La qualité comme l'influence de cet instrument qu'est le catéchisme dépen­dent d'abord de l'élan d'un renouveau.

Attestations

Elizabeth et Claude Fruchart : La messe des enfants — une paroisse de Paris

Comment faire prier des enfants ? En les faisant effective­ment prier avec leurs parents. Comment les faire prier avec leurs parents ? En célébrant vraiment ensemble l'Eucharistie.

Jacques Fichefeux«Parle, Seigneur, ton serviteur, écoute»

Comment faire la catéchèse ? La démarche d'un centre, au carrefour du Renouveau et de la tradition des Frères des Ecoles Chrétiennes.

Soeur M. de K.: Catéchèse biblique en cinquième

Comment — très concrètement — faire une catéchèse à par­tir de la lecture de la Bible ? L'esquisse d'un«parcours », tel qu'il a été présenté aux parents.

Jacques Schepens : « Éduquer en évangélisant, évangéliser en éduquant » - Don Bosco

L'éducation à la foi, comme toute éducation, suppose bien plus qu'un enseignement : toute la personne doit grandir. Mais cela, c'est précisément ce que l'Évangile permet — et peut-être lui seul, comme l'a montré au XIXe siècle le fondateur des Salésiens.

Théodule Rey-Mermet : Le catéchisme ne s'est pas arrêté à Eboli — Alfonso de Liguori

Au-delà d'Éboli, en plein «siècle des Lumières », les pauvres, les analphabètes, les abandonnés ont été évangélisés. Et par le catéchisme, un catéchisme intelligent, substantiel et strictement théologique, celui du grand saint de Naples.

Signets 

Gérard van den Aardweg : Une réhabilitation psychologique — Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc avait « des voix », de l'efficacité, du charme et de la sainteté. Cela suffit-il à en faire une malade mentale ? On suggère ici que non.

Claude BruaireRembourser l'avortement? Non!

Le remboursement de l'I.V.G. n'est donc pas le détail réglemen­taire qui comblerait la lacune d'une loi. Il est l'imposition sys­tématique d'un insupportable décret.

Enseigner le Christ - mais dans l'Église

Marie-Françoise Madelin

« Le Catéchisme de persévérance (...) avait tellement dégoûté Bouvard qu'il prit le volume (...). C'était un sommaire de l'exégèse moderne, défendu par le gouvernement (...). Il sema des doutes dans l'esprit de Bouvard ». Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, ch. IX.

« L'exposition de la foi sert à confirmer le Symbole de la foi. Non qu'elle doive en prendre la place (...) pour titre apprise et récitée par coeur, mais elle protège ce que contient le Symbole contre les pièges des hérétiques — par le plus solide rempart de l'autorité catholique.. Saint Augustin, De Fide et Symbolo, I, 1.

 

La catéchèse est une pédagogie. Elle doit donc utiliser tous les moyens que la recherche pédagogique moderne met en ouvre. Et ne pas oublier le plus important : l'Église, lieu de cet enseignement, et le Christ, qui est non seulement son contenu mais surtout le maître pédagogue.


Les mots ont une histoire : ainsi en est-il des mots catéchisme et catéchèse. L'un et l'autre renvoient à un verbe grec qui signifie « faire retentir » et dont l'usage chrétien remonte à l'âge apostolique. Déjà dans le Nouveau Testament ce terme est employé à propos de l'annonce de l'Évangile. C'est le cas dans le prologue de l'Évangile de Luc, dans les Actes, dans l'Epître aux Galates et dans la Première lettre aux Corinthiens. Dans ce dernier texte (1 Corinthiens, 14, 419), saint Paul affirme qu'il préfère « dire cinq paroles intelligibles pour instruire (katéchein) les autres, plutôt que dix mille en langues ».

A partir du IIIe siècle la catéchèse signifie plus particulièrement l'enseignement préparatoire au baptême tel qu'il s'institutionnalise alors dans le catéchuménat. C'est ainsi que nous avons gardé de longues « catéchèses » de saint Cyrille de Jérusalem et de Théodore de Mopsueste rédigées et prononcées dans ce contexte. « Ces catéchèses, si tu les recopies, écris sous le regard de Dieu », recommandait saint Cyrille de Jérusalem à ses auditeurs. Nous voici bien loin avec Paul et Cyrille du stéréotype d'un «catéchisme» fait de formules obscures et mécaniquement assimilées. La catéchèse, cette «parole intelligible» reprise «sous le regard de Dieu », nous fait entrer dans le dynamisme même de la foi. 

La catéchèse est essentiellement orientée vers la foi, mais elle n'est pas la foi. Lorsque quelqu'un accepte une catéchèse, soit pour lui-même, soit pour son enfant, il amorce un itinéraire. Le long de ce chemin, un catéchiste qui a déjà adhéré à Jésus-Christ s'en fait pour lui le témoin, afin de lui permettre de donner à son tour son adhésion à Jésus-Christ. Cette adhésion, qui est l'acte même de la foi, n'est pas objet d'enseignement [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez télécharger gratuitement ce numéro, acheter la version papier ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

Gérard van den Aardweg : Une réhabilitation psychologique — Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc avait « des voix », de l'efficacité, du charme et de la sainteté. Cela suffit-il à en faire une malade mentale ? On suggère ici que non.

Claude BruaireRembourser l'avortement? Non!

Le remboursement de l'I.V.G. n'est donc pas le détail réglemen­taire qui comblerait la lacune d'une loi. Il est l'imposition sys­tématique d'un insupportable décret.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 16

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le catéchisme - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger