Le Nouveau Monde

N° 102 Juillet - Aout 1992*

À l’Amérique latine, nous devons avant tout la vérité sur son histoire : décrire les crimes de la conquête et le désastre démographique qui a suivi - mais aussi retracer les origines suspectes de la "légende noire" qui l’entoure.

 

À l’Espagne et au Portugal, nous devons la justice : ils furent les seuls colonisateurs à s’interroger sur la légitimité de leur conquête.

À l’Église, nous devons le respect : elle a défendu le droit des Indiens, et lancé une réflexion sur le droit international.

Par l’évangélisation, elle a su inventer un nouveau type d’inculturation et de société multiraciale.

 

Page Titre Auteur(s)
5 1492, à l'Ouest, rien de nouveau ? Olivier CHALINE
21 Plus de lumières que d'ombres Francisco FRANCISCO JOSÉ ARNAIZ (SJ)
32 Stances à la croix du Nouveau Monde Lope DE VEGA
35 Découvertes et voyages océaniques Luis ADAO DA FONSECA
46 Christophe Colomb, héros claudélien Marius-françois GUYARD
58 La découverte du Nouveau Monde et les prédécesseurs de F. de Vitoria Antonio GARCIA Y GARCIA
76 Le droit des Indiens chez saint Thomas et son école Benoît-Dominique DE LA SOUJEOLE
90 Rencontre des cultures Ezequiel PEDRO GWEMBE (SJ)
93 Le patronage portugais João EVANGELISTA MARTINS TERRA
104 Les franciscains et l'évangélisation du Nouveau Monde Damien VORREUX (OFM)
114 Saint Toribio de Mogrovejo, patron de l'épiscopat d'Amérique latine Ana OFELIA FERNANDEZ
119 Sur la spiritualité en Amérique ibérique à l'époque coloniale Marie-cécile BENASSY-BERLING
130 Le maitre est là : relire Malègue Pierre MARTIN-VALAT
135 L'absolu au-delà du relatif. Réflexions sur Einstein Stanley L. JAKI

Éditorial

Olivier Chaline : 1492, à l'Ouest, rien de nouveau ?

Il fallut près d'un siècle pour que l'existence du Nouveau Monde fût pour l'Europe plus qu'une information étrange et marginale, sans rapport avec ses préoccupations principales. La péninsule ibérique fut incontestablement en avance sur l'Europe du Nord-Ouest, dont la prise de conscience plus tardive fut souvent liée à l'attrait des trésors des Indes et à la légende noire antihispanique.

L'aventure de la découverte

Mgr Francisco José Arnaiz (sj) : Plus de lumières que d'ombres

Lors des voyages consécutifs à ceux de Colomb, se distinguèrent d'extraordinaires missionnaires. Leur action fut déterminante pour l'Amérique qui doit beaucoup à ces fils de l'Espagne animés par une infatigable volonté de propager la foi chrétienne.

Lope de Vega : Stances à la croix du Nouveau Monde

Luis Adao da Fonseca : Découvertes et voyages océaniques

Les nouveautés dues aux premières navigations dans l'Atlantique s'intè-grent d'abord dans un système traditionnel du savoir et de la connaissance. C'est à partir des années 1480 qu'elles sont reconnues comme telles par les marins portugais qui dépassent la Guinée.

Marius-François Guyard : Christophe Colomb, héros claudélien

Christophe Colomb, «cet homme qui portait le Christ et qui avait le nom de la Colombe », est présent dans toute l'oeuvre de Claudel qui n'en a pas fait un saint mais un être de désir pourvu d'une mission.

Interrogations

Antonio Garcia y Garcia (ofm) : La découverte du Nou-veau Monde et les prédécesseurs de F. de Vitoria

L'Espagne est le seul colonisateur à s'être interrogé sur la légitimité de son action. La vigueur de la réforme religieuse ibérique et l'influence de l'active école théologique et juridique de Salaman-que expliquent cette exceptionnelle réflexion.

Benoît-Dominique de la Soujeole (op) : Le droit des Indiens chez saint Thomas et son école

Pour répondre aux questions nées de la conquête, la tradition théologique dominicaine a insisté sur le respect dû aux sociétés païennes. L'infidèle qui n'a jamais reçu la foi n'est pas un ennemi, encore moins un pécheur qui mérite châtiment. Le déposséder de ce qu'il possède par droit naturel ou l'asservir serait du brigandage. Propager la foi ne requiert que des moyens évangéliques.

Ezequiel Pedro Gwembe (sj) : Rencontre des cultures

L'histoire des découvertes le montre, la rencontre des cultures n'est pas toujours communion. Il faut cependant la célébrer, car comment les autres continents sauraient-ils autrement que le Dieu de Jésus-Christ est le père de tous les hommes?

Évangélisation

Joâo Evangelista Martins Terra : Le patronage portugais

L'exemple du patronage portugais permet de comprendre quel fut le cadre juridique de l'évangélisation du Nouveau Monde. Il im-posait aux souverains ibériques d'importantes obligations, non sans leur accorder des pouvoirs étendus.

Damien Vorreux (ofm) : Les franciscains et l'évangélisation du Nouveau Monde

Dès le début de la Conquista, les franciscains sont à l'oeuvre. Ils accueillent Colomb et l'accompagnent. Ils disent la première messe en Amérique, fournissent les premiers évêques et le premier martyr du Nouveau Monde.

Ana Ofelia Fernandez : Saint Toribio de Mogrovejo, patron de l'épiscopat d'Amérique latine

Archevêque de Lima de 1578 à 1606, Toribio de Mogrovejo fut une des figures marquantes de l'épiscopat. Juriste et apôtre, il déploya une considérable activité pastorale.

Marie-Cécile Bénassy-Berling : Sur la spiritualité en Amérique ibérique à l'époque coloniale

Il existe une coloration hispano-américaine de la spiritualité, due à l'énorme effort de l'Espagne impériale. Constructions d'églises, musique, images, confréries et pèlerinages sont autant de témoignages de cette vitalité religieuse qui se manifeste encore au XIX° siècle lors des guerres d'Indépendance.

Signets

Pierre Martin-Valat : Le maitre est là : relire Malègue

L'honnêteté : voilà le mot qui définit le mieux Joseph Malègue, en sa plus haute signification.

Stanley L. Jaki : L'absolu au-delà du relatif. Réflexions sur Einstein

Einstein eut la malchance d'employer l'expression principe de relativité. Cet intitulé est peut-être le plus maladroit de toute l'histoire de la physique.  Ce terme mal entendu introduit une con-fusion qui n'est pas surmontée malgré les efforts ultérieurs d'Einstein lui-même.

1492, à l'Ouest rien de nouveau ?

Olivier Chaline


Les événements importants ne manquent pas à la fin du XVe siècle. La réforme de l'Église est un souci répandu tandis que l'imprimerie prolifère. La poussée ottomane atteint l'Adriatique au point de menacer l'Italie méridionale, mais en 1492 la Reconquista s'achève par la prise de Grenade. La volonté d'unifier religieu-sement l'Espagne conduit, en cette même année, à l'expulsion des juifs des États des Rois catholiques. Mais l'expédition d'un Génois, entré in extremis au service d'Isabelle la Catholique après avoir essuyé un refus du roi du Portugal, n'est pas du nombre de ces événements qui frappent du-rablement les contemporains. L'impact des découvertes de Christophe Colomb, passé un premier étonnement, n'est que peu considérable. L'idée d'un Nouveau Monde a bien du mal à s'imposer1.

Le Nouveau Monde, entre l'impossibilité et l'indifférence

Admettre un Nouveau Monde s'avérait bien difficile et Christophe Colomb était tout à fait persuadé qu'il n'y en avait pas. Il avait atteint l'extrémité de l'Asie et s'apprêtait à aborder aux pays de Cipangu et de Cathay décrits par Marco Polo2. Il ne semblait pas non plus exclu de retrouver [...]

 

Pour lire la suite de cet éditorial, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1. Cet éditorial doit beaucoup aux réflexions de l'historien anglais J.H. ELLIOTT, publiées sous le titre The Old World and the New (1492-1650), Cambridge, 1970.

2. Voir Jacques HEERS, Christophe Colomb, Paris 1991, rééd., pp. 201-221 ; Marianne MAHN-LOT, Portrait historique de Christophe Colomb, Paris, rééd., 1988 ; A. ZYSBERG, « Le grand voyage de Christophe Colomb », L'Histoire, n° 146, juillet-août 1991, pp. 50-59.

Pierre Martin-Valat : Le maitre est là : relire Malègue

L'honnêteté : voilà le mot qui définit le mieux Joseph Malègue, en sa plus haute signification.

Stanley L. Jaki : L'absolu au-delà du relatif. Réflexions sur Einstein

Einstein eut la malchance d'employer l'expression principe de relativité. Cet intitulé est peut-être le plus maladroit de toute l'histoire de la physique.  Ce terme mal entendu introduit une con-fusion qui n'est pas surmontée malgré les efforts ultérieurs d'Einstein lui-même.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
11.75 2.10 12.00 Stock: 46

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Le Nouveau Monde - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger