Sauver et enfanter − Le parallèle du Livre d’Isaïe

M Dominique JANTHIAL
Naître - n°284 Novembre - Décembre 2022 - Page n° 49

D’où vient la « naissance d’en haut » dont Jésus parle à Nicodème ? Dans le Livre d’Isaïe, la naissance – fût-elle royale et davidique – ne suffit pas. Pour mettre en œuvre le plan de salut de Dieu, il faut faire partie de ces « serviteurs » qui appellent Dieu « Notre Père » et donc il faut naître d’en haut.

Sauver et enfanter : le parallèle du Livre d’Isaïe

Dans son dialogue nocturne avec Nicodème, Jésus est formel : « Si un homme ne naît pas d’en-haut (ou de nouveau), il ne peut voir le Royaume de Dieu » (Jean 3,3). Le quiproquo occasionné par la double signification du mot grec anôthen est une caractéristique récurrente des dialogues johanniques et l’interlocuteur de Jésus se fourvoie d’ordinaire dans l’interprétation qu’il en fait. Si donc Nicodème comprend « de nouveau », c’est que Jésus a voulu dire « d’en-haut ». La nécessité d’une naissance « d’en-haut », c’est-à-dire « de Dieu », pour accéder au salut a déjà été évoquée dans le Prologue (Jean 1,12-13). S’adressant à Nicodème, Jésus souligne que cette doctrine devrait lui être connue puisqu’il est « maître en Israël » (Jean 3,9). Il est donc logique de chercher dans le Premier Testament ce qui permet de la comprendre. Dans cette perspective, la connivence qu’entretiennent naissance et salut dans l’argument du Livre d’Isaïe offre un point de départ intéressant. Le salut est évidemment une préoccupation centrale de ce livre, comme le marquent deux indices textuels 1 : il est inscrit dans le nom même du prophète à l’enseigne duquel est mis tout le recueil puisque Isaïe veut dire : « YHWH est salut » ; la même racine du salut yasha’ se retrouve au centre de gravité du livre, dans un verset programmatique : « Car YHWH est notre juge, YHWH est notre législateur, YHWH est notre roi et c’est lui qui nous sauve (yoshie’nu)!» (Isaïe 33,22). Or le Livre d’Isaïe insiste surtout sur la manière inattendue dont se réalisent ces promesses : si c’est d’un enfant à naître que doit venir le salut du peuple, l’histoire, tout particulièrement celle de la maison de David, semble en décalage avec cette promesse. Par quelle descendance s’opère ce salut ? De quel enfantement parle-t-on ? Ces questions traversent toutes les évocations de l’enfantement et prennent sens si l’on accepte de lire Isaïe dans son ensemble, comme un livre unifié 2...

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter en ligne le numéro ou vous abonner pour recevoir les prochains numéros.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 45

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Naître - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier
l'homme cet éternel nouveau-né Isabelle Rak - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Editorial d'Emilie Tardivel l'événement de la naissance - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Naître- Un phénomène, trois paradoxes Emilie Tardivel - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Peut-on naître de nouveau? Comprendre le baptême Christophe Bourgeois - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Sauver et enfanter-Le parallèle du Livre d'Isaïe Dominique Janthial - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Naître dans un monde qui devient chrétien Marie-Hélène Congourdeau - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
De la convenance d'être né Fabrice Hadjadj - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Naissances et Nativité - Poèmes - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
La profondeur de la lex orandi Mathieu Rougé - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
A propos de D'ailleurs, la Révélation Jean-Luc Marion - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier