n°285 La mission de l'Esprit Janvier - Février 2023*


Caché et invisible, l'Esprit saint est Celui qui dans son agir multiple rend pourtant visible et manifeste l'oeuvre de Dieu. Il a souvent été étudié de façon autonome, isolé des autres traités théologiques. Mais son mystère est inséparable de celui de l'Eglise: en faisant de nous des fils, il est envoyé pour conduire celle-çi et rassembler les membres du peuple de Dieu. Par le baptême et la confirmation, sa présence cimente l'unité des croyants- c'est sa vie en nous qui nous permet de le percevoir.

 

Page Titre Auteur(s)
9 Editorial: "Veni, Sancte Spiritus!" Jean-Robert ARMOGATHE
13 «S’il se trouve quelque communion de l’Esprit...1 » Jean-Luc MARION
29 " Qui es-tu?" Hymne au Saint-Esprit d'Edith Stein Hanna-Barbara GERL-FALCOVITZ
37 "Viens,ô viens, Esprit de vie" - La pneumatologie de Karl Barth Ulrich KÖRTNER
47 "Vous avez reçu un esprit de fils" - Esprit Saint et Tradition Ursula SCHUMACHER
59 " Recevez l'Esprit Saint"- Homélie du dimanche 30 Mai 1982 à Notre-Dame de Paris " La présence permanente de l'Esprit"- Homélie du dimanche 23 Mai 1999 à Notre-Dame de Paris Cardinal LUSTIGER
65 "La présence permanente de l'Esprit"- Homélie du dimanche 23 mai 1999 à Notre-Dame de Paris Cardinal LUSTIGER
75 Un maître et un ami Jean-Robert ARMOGATHE
77 Le chemin d'une amitié- souvenir, témoignage et gratitude Olegario GONZALEZ DE CARDEDAL
91 Balthasar et Ratzinger, ou la fidélité à Dieu, aux hommes et à la création Elio GUERRIERO
105 Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et Communio Peter HENRICI
111 "Il n'y a que la réalité du Christ qui suffise"- Joseph Ratzinger Angelo SCOLA
117 Beauté et sainteté dans la théologie du pape Benoît XVI Anton ŠTRUKELJ

Editorial  Jean-Robert Armogathe  "Veni, Sancte Spiritus!"

Thème:  La mission de l'Esprit

Jean-Luc Marion:   "S'il se trouve quelque communion de l'Esprit..."

Le fait que notre esprit soit insaisissable fait entendre comment l’Esprit − celui qui nous manque, éminemment insaisissable − seul donne le point de vue à partir duquel je puis vouloir ce qu’Il veut. Ainsi je puis être fils du Père en confessant, de par l’action invisible de l’Esprit toujours à l’oeuvre, que le Christ est le Fils.

Hanna-Barbara Gerl-FalcovitzL'hymne au Saint-Esprit d'Edith Stein

Édith Stein compose en 1937 une neuvaine poétique pour la Pentecôte : ces vers permettent de mettre en perspective toute sa réflexion sur l’Esprit saint, qui vient parachever sa relecture phénoménologique de l'ontologie classique.

Ulrich H.J. Körtner : "Viens,ô viens, Esprit de vie"- La pneumatologie de Karl Barth

On a parfois reproché à Barth son christocentrisme. Mais la pneumatologie embrasse toutes les dimensions de la réflexion doctrinale : dans la discussion sur le « filioque », dans la réflexion sur l’Église comme dans l’intégration de l’éthique dans la dogmatique, toute théologie doit soupirer après l’Esprit saint.

Ursula Schumacher : "Vous avez reçu un esprit de fils" - Esprit saint et Tradition

Alors que l’Esprit est souvent réduit, en ecclésiologie, à être le garant de l'inerrance  de l’Église, l’auteur rappelle qu’il est aussi relation interpersonnelle.Elle propose d’analyser son action en termes d’« agir communicationnel » pour penser le développement de la Tradition.

Cardinal Jean-Marie Lustiger : " Recevez l'Esprit saint" - Homélie du dimanche 30 mai 1982 à Notre-Dame de Paris

Là où l’homme est toujours tenté de douter de la toute-puissance et de la bonté de Dieu, la grâce de l’Esprit donne la foi et nous rend attentif non aux signes qui viennent de l’extérieur mais à l’oeuvre même de Dieu qui s’opère en ceux qui deviennent membres du Christ.

Cardinal  Jean-Marie Lustiger: "Recevez l'Esprit saint" - Homélie du dimanche 29 mai 1999 à Notre-Dame de Paris

Qu’est-ce que la présence de l’Esprit saint ? Non « un événement qui surgit soudainement seulement un jour puis s’en va » mais, renversant la logique de Babel, " la force intime , cachée,permanente, qui peu à peu transfigure notre existence".

DossierJoseph-Ratzinger- Benoît XVI et Communio

Joseph Ratzinger fut l'un des fondateurs de Communio. Six auteurs lui rendent hommage en évoquant le théologien, le maître, l'ami , tel qu'ils l'ont connu.

Jean-Robert Armogathe Un maître et un ami

Olegario Gonzalez de Cardedal: Le chemin d'une amitié - Souvenir, témoignage et gratitude

Elio Guerriero:  Balthasar et Ratzinger, ou la fidélité à Dieu , aux hommes et à la création

Peter Henrici : Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et Communio

Cardinal Angelo Scola: " Il n'y a que la réalité du Christ qui suffise" - Joseph Ratzinger

Anton Strukelj : Beauté et sainteté dans la théologie du pape Benoît XVI
 

" Veni, Sancte Spiritus !"

Jean-Robert Armogathe

Les dernières décennies du vingtième siècle furent des années fastes pour la connaissance de l’Esprit saint. Les Français purent profiter de deux livres majeurs d’Y.-M. Congar 1 de L. Bouyer 2. Le Renouveau spirituel protestant et catholique permit de diffuser un abondant enseignement sur la troisième Personne de la Trinité 3. La revue Communio n’est pas restée en retrait : outre de nombreux articles 4,deux cahiers complets ont traité de l’Esprit saint 5.

Fidèle à son souci de constituer une référence théologique, la rédaction a choisi pour ce troisième cahier de compléter les études parues précédemment.

Le cahier de 1986 se situait dans l’optique du livre de Joseph Ratzinger, Le Dieu de Jésus-Christ. Méditations sur Dieu-Trinité 6. « L’Esprit est moins l’objet de ce cahier », écrivions-nous, « que son sujet ». « Dieu est son propre exégète » : l’article d’introduction de Hans Urs von Balthasar en situait nettement la portée.

Douze ans plus tard, le cahier (double) de 1998 répondait à la demande du pape Jean-Paul II de préparer le Grand jubilé de l’an 2000 par un parcours trinitaire, 1998 étant l’année de l’Esprit saint. Un guide était proposé pour des groupes de réflexion, tandis que les pages thématiques couvraient un large champ : Marc Ouellet 7 situait l’Esprit dans la vie trinitaire, d’autres auteurs l’étudiaient à l’oeuvre dans l’Église, en particulier au sacrement de la confirmation ; enfin,« l’homme spirituel » n’était pas oublié, avec un article d’Éric de Moulins-Beaufort 8 sur Henri de Lubac.

Vingt-cinq ans plus tard, le choix a été fait de lier l’étude de l’Esprit saint à sa place dans l’ecclésiologie. Il ne s’agit pas de limiter ainsi l’agir multiple de celui qui, insaisissable, rend visible l’oeuvre de Dieu mais plutôt d’élargir notre compréhension de l’Église aux dimensions de l’Esprit.

À cet égard, un auteur privilégié est le théologien réformé Karl Barth. On sait l’importance de son dialogue et de son amitié avec Hans Urs von Balthasar 9. Pour Barth, le Filioque ne désigne pas une double origine mais une origine commune10. Procédant également du Père comme du Fils, l’Esprit constitue l’Église qui n’est pas seulement l’addition de la multitude des croyants :

Face à Jésus-Christ, il n’y a pas d’abord des croyants, puis, formée à partir d’eux, l’Église, mais il y a d’abord l’Église, puis, par elle et en elle, les croyants.

D’une certaine manière, cette vision « relationnelle » de l’Esprit envoyé au milieu des hommes se retrouve dans l’essai d’Ursula Schumacher11. La Tradition, qui cimente l’Église, n’est pas (seulement) la transmission formelle et intégrale du kérygme, elle est aussi cette forme de communication qui, en fournissant des valeurs communes, permet l’échange, le dialogue et la construction d’un peuple. En insistant sur l’aspect quasiment biologique de l’oeuvre de l’Esprit, Ursula Schumacher retrouve les intuitions de Vatican II, dans Dei Verbum :

Si la Tradition vise la présence continue de Jésus Christ et que celle-ci est transmise après Pâques par l’Esprit, qui est le gage promis par Jésus-Christ de sa permanence, alors la Tradition est un processus pneumatologique.

Prêchant à Notre-Dame de Paris, pour deux fêtes de Pentecôte, en 1982 et en 1999, le cardinal Lustiger développait cette même idée d’une ecclésiologie pétrie par la découverte de l’Esprit qui oeuvre en elle 12. « Voyez l’Église », dit-il, « avec les yeux mêmes dont le Christ la contemple et la reçoit », ce qui n’est possible que par l’inhabitation du Saint Esprit. Comme il le rappelle en 1999, c’est dans le baptême que se produit cette inhabitation trinitaire.

Chez Karl Barth, l’éthique est déduite de sa pneumatologie – or nous touchons ici au point le plus sensible de l’article de Jean-Luc Marion13:

Nous savons que nous confessons le Père en reconnaissant Jésus comme son Fils, donc que l’Esprit nous inspire un amour de Dieu si, et seulement si, nous nous aimons les uns les autres.

Dans chacun des articles du numéro s’opère ainsi un déplacement de l’Esprit : il n’est jamais totalement quelque part, ni dans l’ecclésiologie, ni dans l’éthique, ni dans la théodicée – et certainement pas dans les doctrines les plus classiques de la « pneumatologie ». Il échappe à toute classification, car il les inclut et les dépasse. Dans sa mission ad extra, inséparable des deux autres Personnes, il est Dieu Trinité Qui es-tu ? lui demande Edith Stein dans sa Neuvaine de Qui es-tu ? lui demande Edith Stein dans sa Neuvaine de Pentecôte 1937 publiée et commentée par Hanna-Barbara Gerl-Falkovitz 14. Il est et n’est pas aucune des analogies énoncées dans le poème,

plus intérieur que mon propre coeur,

et pourtant insaisissable, inconcevable [...]

Car, comme l’écrit Louis Bouyer, « l’Esprit ne se révèle à nous que dans l’expérience de notre libre conjonction avec lui, de notre synergie avec lui, par incorporation au Christ, association à son sacrifice éternel, comme remontée vers le Père de tout ce qui, dans le temps, a jamais procédé de lui 15 ».

 


 1 : Y.-M. CONGAR, Je crois en l’Esprit saint, Paris, Cerf, 1979-1980, 3 volumes de 238, 296 et 356 pages. Voir Pablo ARTEAGA, « Yves Congar et l’Esprit saint », Communio 27 1, sept.-oct. 2020,p. 89-102.

 2: L. BOUYER, Le Consolateur. Esprit-Saint et vie de grâce. Paris, Cerf, 1980, 472 p.

 3: Rappelons, dès 1972, l’ouvrage de Jean DUCHESNE Jesus Revolution made in USA, Paris, Cerf, 135 p. et son article dans Études, juin 1972, p. 803-821. On relèvera le compte rendu de Danièle HERVIEU-LÉGER, Archives de sciences sociales des religions, 36, 1973. p. 161-162.

 4: Dont l’étude très originale du Père abbé de Maria-Laach, dom HEUFELDER, «Les anges, figures de l’Esprit saint », Communio 21, janv.-févr. 1979, p. 93-96.

 5: Le numéro 63 (janv.-févr. 1986), qui avait été dédié au cardinal de Lubac pour son 90e anniversaire, et le numéro 135-136 (janv.-avr. 1998).

 6: Paru dans la collection Communio chez Fayard en 1977.

 7: Alors professeur au Séminaire d’Edmonton, Canada.

 8: Alors professeur au Séminaire de Paris.

 9: H.U. VON BALTHASAR, Karl Barth. Présentation et interprétation de sa théologie. Trad. par Eric Iborra. Paris, Cerf, 2008. 571 p. (et le numéro de Communio 215, mai-juin 2011, « Barth et Balthasar »).

 10: Voir infra, « Viens, ô viens, Esprit de vie » − La pneumatologie de Karl Barth, p. 35

 11: Voir infra, « Vous avez reçu un esprit de fils » − Esprit saint et Tradition, p. 45.

 12: Voir infra, « Recevez l’Esprit Saint », et « La présence permanente de l’Esprit »,p. 57 et 63.

 13: Voir infra, «S’il se trouve quelque communion de l’Esprit... », p. 11.

 14: Voir infra, « Qui es-tu ? » − Hymne au Saint-Esprit d’Edith Stein (1937), p. 27.

 15: L. BOUYER, Le Consolateur, p. 353.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71€ 2.10% 14.00€ 49

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
La mission de l'Esprit - pdf 7.84€ 2.10% 8.00€ Ajouter au panier
éditorial de Jean-Robert Armogathe - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
"S'il se trouve quelque communion de l'Esprit..." Jean-Luc Marion - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
l'hymne au Saint-Esprit d'Edith Stein - Hanna-Barbara Gerl-Falcovitz - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Viens,ô viens, Esprit de vie"- La pneumatologie de Karl Barth- Ulrich Körtner - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Ursula Schumacher "Vous avez reçu un esprit de fils"- Esprit saint et Tradition - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
homélie du 30 mai 1982 à Notre-Dame de Paris du cardinal Lustiger - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
homélie du 23 mai 1999 à Notre-Dame de Paris du Cardinal Lustiger - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Jean-Robert Armogathe- Un maître et un ami - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
Olegario Gonzalez de Cardedal- Le chemin d'une amitié- Souvenir , témoignage et gratitude - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Elio Guerriero- Balthasar et Ratzinger, ou la fidélité à Dieu, aux hommes et à la création - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Peter Henrici- Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et Communio - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Cardinal Angelo Scola- Il n'y a que la réalité du Christ qui suffise- Joseph Ratzinger - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier
Anton Strukelj - Beauté et sainteté dans la théologie du pape Benoît XVI - pdf 3.43€ 2.10% 3.50€ Ajouter au panier