Les magistères

N° 255 Janvier - Février 2018*

Éditorial  Jean-Robert Armogathe Les magistères, don de Dieu pour l’Église   

Thème : Les magistères

Jean-Robert Armogathe Nicolas Poussin, le sacrement de l’Ordre

Nicolas Poussin a peint à deux reprises une série sur les sept Sacrements (1636-1640 et 1647). L’article étudie les deux représentations de l’Ordre (la remise des clés à saint Pierre), relevant des différences dues au contexte politique des commandes.

Roger Pouivet : Une épistémologie du magistère

Une approche logique et épistémologique du magistère catholique montre l’originalité de son autorité, qui n’est pas déontique (« fais ceci ! »), mais épistémique (« crois cela ! »). L’infaillibilité s’introduit alors comme une composante nécessaire de ce type d’autorité.

Philippe Blaudeau : La conception du magistère développée par Léon - Une initiative largement tournée vers l'Orient

La correspondance du pape Léon (440-461) montre son insistance à imposer le siège de Rome comme une autorité apostolique dans la controverse christologique.

Communio : La définition de l’infaillibilité à Vatican I – L’interprétation de Mgr Gasser

Mgr Gasser (1809-1879), évêque de Brixen (auj. Bressanone), a présenté au concile du Vatican la constitution Pastor Aeternus. Nous traduisons ici les pages de son rapport relatives à l’infaillibilité du Pape, ainsi que les versions successives du texte conciliaire.

Philippe Chenaux : L’exercice du Magistère pontifical depuis 1870

La « théologie du magistère » entraînée par la Constitution Pastor Aeternus (1870) a été reéquilibrée par Paul VI et le Concile : synodes des évêques, encycliques, documents des dicastères (dont la Congrégation pour la doctrine de la foi), travaux de la Commission théologique internationale, la communication magistérielle s’est diversifiée.

Bernard Pottier : Le magistère de l’Église catholique et les déviances doctrinales – le cas Dupuis

L’auteur étudie la réorganisation des rapports entre le Magistère pontifical et les théologiens depuis Vatican II, ainsi que l’évolution des procédures de contrôle ; il présente le cas particulier du P. Jacques Dupuis dont le livre Vers une théologie chrétienne du pluralisme religieux fit l’objet en 2001 d’une Notification de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Federico Lombardi : Le Magistère du pape François, entre continuité et innovation

L’ancien directeur de la salle de presse du Saint-Siège montre comment le pape François exerce son magistère dans la continuité de ses prédécesseurs,  tout en ouvrant de nouvelles perspectives.

Signets

Patrick Kéchichian : La mission de Léon Bloy – Propos d’un entrepreneur en reconstruction

Cet essai situe l’oeuvre de Léon Bloy, romancier, critique et pamphlétaire, dans la seule perspective qui permette de ne pas le réduire à ce qu’il donne à voir et à entendre à un lecteur facilement désorienté par le style et l’homme. Ses outrances, sa colère, sa démesure sont au service d’une vocation radicale : rappeler au monde combien il s’écarte, à chaque instant de son histoire, de la volonté divine, du message des prophètes et de l’Évangile. Cette « mission » entraîna pauvreté, solitude et douleurs, parfaitement assumées par l’écrivain, comme voies de sainteté.

Vincent Holzer : Le Christ devant la raison – La christologie dans tous ses états

Le Christ devant la raison entend reprendre la question du rapport entre théologie et philosophie sous l'angle inattendu de la christologie dans ses métamorphoses modernes et contemporaines. Le projet paraît ambitieux, mais ici il s'attache à un segment de temps qui correspond à une période que l'on peut qualifier de « seconde modernité », là où la christologie comme discipline de la théologie tend à se détacher de plus en plus du domaine où l'avait confinée l'apologétique défensive, celui de la preuve, pour s'épanouir en un domaine de signification jusqu'alors inédit et qui porte le nom très précis de Christozentrik : le Christ au centre d'un ordo rerum dont il est la synthèse idéale. Mais le « christocentrisme », né d'une intensification méétaphysique en théologie, n'est pas sans ambivalences. Il pourrait mettre à mal la logique de la foi et le paradoxe fondamental qui la soutient et dont la christologie est précisément la forme intelligible. Les ambitions spéculatives de la christologie ecclésiale n'en demeurent pas moins intactes.

Les magistères, don de Dieu pour l’Église

Jean-Robert Armogathe 

 

Vous avez le nouveau et l’ancien Testament

Et le pasteur de l’Église qui vous guide ;

Que cela vous suffise pour votre salut.

Dante Divine Comédie, Paradis V v. 75-78

Les magistères, don de Dieu pour l’Église « Comme tout ce qui est humain, le processus de défnition de la vérité court le risque de l’erreur. Ce qui est garanti par la Providence est simplement qu’il n’y aura pas d’erreur dans la phase fnale, dans la défnition ou le dogme auquel on aboutit ». Newman, Lettre au duc de Norfolk (1874), Difficulties …, t. 2, Longmans, 1900, p. 328.

« Le Saint Esprit n’a pas été promis aux successeurs de Pierre pour qu’ils fassent connaître, sous sa révélation, une nouvelle doctrine, mais pour qu’avec son assistance ils gardent saintement et exposent fdèlement la révélation transmise par les Apôtres, c’est-à-dire le dépôt de la foi », Constitution Pastor Aeternus, Vatican I, 1870.

 

Le thème de ce numéro se situe dans la continuité avec plusieurs numéros antérieurs esquissant les grandes lignes de l’ecclésiologie après Vatican II. Après avoir étudié les notes théologiques de l’Église (unité, catholicité, sainteté, apostolicité1), il nous a paru nécessaire de réféchir sur son enseignement : le pape, les conciles, les évêques, les théologiens ont pour mission de dire la foi et d’enseigner le peuple de Dieu2 . Thomas d’Aquin distingue la cathedra pastoralis (ou  pontificalis) du pape et des évêques de la cathedra magistralis des  docteurs3. De leur création médiévale au xviii  siècle, les Facultés de théologie de Louvain, Paris et Salamanque ont constitué des pôles de référence magistérielle plus importants, et souvent plus dominants, que les institutions romaines.

À ces sources traditionnelles de l’enseignement, il convient d’ajouter les saints, dont trente-six ont été proclamés « docteurs de l’Église ». C’est pourquoi nous avons proposé un titre au pluriel. Une autre question a porté sur la lettre initiale : minuscule (magistère) ou majuscule (Magistère) ? Les traductions françaises du Code de droit canon (CDC)  et du Catéchisme de l’Église catholique (CEC) ne sont pas cohérentes sur ce point (par exemple, le « magistère de l’Église » est parfois écrit avec une initiale majuscule, parfois une minuscule). Nous avons opté pour une initiale minuscule, sauf pour le Magistère (pontifical). Dernière précision pour les épithètes : l’enseignement solennel d’une vérité dogmatique relève du magistère extraordinaire (ou  solennel) de l’Église (Concile, Pape) ; le magistère ordinaire et universel (les deux épithètes sont toujours liées) fonde les affirmations du Credo. Ces deux pemiers  magistères sont couverts par l’infaillibilité. Il ne faut pas confondre le magistère ordinaire et universel avec le magistère authentique, celui des déclarations de la hiérarchie, qui doivent être accueillies avec respect, sans avoir le caractère contraignant des deux magistères précédents.[...]

 

Pour lire la suite de cet article, vous pouvez acheter ce numéro ou vous abonner pour recevoir tous les numéros!

 


1 Communio 2010/6 ; 2011/5 ; 2012/6 ; 2013/6 ; 2014/6.

2 Voir aussi le cahier Communio 2017/5  (La Tradition).

3 Thomas d’Aquin , Quodl. III, 9 ad 3 et In IV Sent. D. 19, q. 2 a. 2 q  2 ad 4.

 

La revue Communio a souvent abordé la question des magistères, en particulier dans deux anciens cahiers, qui contiennent des articles encore actuels sur l’autorité de l’évêque, en 1980 (parmi les auteurs, Jean-Marie Lustiger, Claude Dagens et Georges Chantraine) et en 1981 sur le message de l’Église aux sociétés (articles de Jean-Luc Marion, Paul Valadier, Georges Cottier, Bernardin Gantin).

Patrick Kéchichian : La mission de Léon Bloy – Propos d’un entrepreneur en reconstruction

Cet essai situe l’oeuvre de Léon Bloy, romancier, critique et pamphlétaire, dans la seule perspective qui permette de ne pas le réduire à ce qu’il donne à voir et à entendre à un lecteur facilement désorienté par le style et l’homme. Ses outrances, sa colère, sa démesure sont au service d’une vocation radicale : rappeler au monde combien il s’écarte, à chaque instant de son histoire, de la volonté divine, du message des prophètes et de l’Évangile. Cette « mission » entraîna pauvreté, solitude et douleurs, parfaitement assumées par l’écrivain, comme voies de sainteté.

Vincent Holzer : Le Christ devant la raison – La christologie dans tous ses états

Le Christ devant la raison entend reprendre la question du rapport entre théologie et philosophie sous l'angle inattendu de la christologie dans ses métamorphoses modernes et contemporaines. Le projet paraît ambitieux, mais ici il s'attache à un segment de temps qui correspond à une période que l'on peut qualifier de « seconde modernité », là où la christologie comme discipline de la théologie tend à se détacher de plus en plus du domaine où l'avait confinée l'apologétique défensive, celui de la preuve, pour s'épanouir en un domaine de signification jusqu'alors inédit et qui porte le nom très précis de Christozentrik : le Christ au centre d'un ordo rerum dont il est la synthèse idéale. Mais le « christocentrisme », né d'une intensification méétaphysique en théologie, n'est pas sans ambivalences. Il pourrait mettre à mal la logique de la foi et le paradoxe fondamental qui la soutient et dont la christologie est précisément la forme intelligible. Les ambitions spéculatives de la christologie ecclésiale n'en demeurent pas moins intactes.


Revue papier

Prix HT €* TVA % Prix TTC* Stock
13.71 2.10 14.00 Stock: 80

*Hors frais de port s'élevant entre 3 et 5 euros selon le pays d'expedition

Revue numérique

Titre Prix HT € TVA % Prix TTC Action
Les magistères , pages de couverture Gratuit pour tout le monde Télécharger
Les magistères - texte en pdf 7.84 2.10 8.00 Ajouter au panier
Les magistères - page 2 de couverture - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger
revues classées par thèmes, et dossiers. Accès actif hypertexte. - pdf Gratuit pour tout le monde Télécharger